Stratégie retail

Monop’ se repense en épicerie de quartier augmentée

Par Clotilde Chenevoy | le | Concepts

Magasin autonome, point de retrait et épicerie proposant des produits frais et du non-alimentaire…. le nouveau concept Monop’ rue de Marseille à Paris se transforme pour devenir un point névralgique du quartier pour tous les besoins.

Un nouveau concept Monop’ a été ouvert au 3 rue de Marseille à Paris. - © Monoprix
Un nouveau concept Monop’ a été ouvert au 3 rue de Marseille à Paris. - © Monoprix

La Samaritaine a abandonné sa signature « on trouve tout à la Samaritaine » et c’est finalement le nouveau concept de Monop’ qui pourrait désormais clamer ce slogan. Le groupe Monoprix vient de dévoiler une nouvelle mouture de Monop’, son concept de proximité, qui adopte une approche omnicanale et multi servicielle, et veut s’ancrer dans la vie de quartier. Soit de grandes ambitions pour un point de vente de 250 m² !

Ce nouveau magasin a ouvert mercredi 7 juillet au 3 rue de Marseille à Paris. L’offre alimentaire reste un pilier majeur et le sujet a été traité pour répondre aux différents usages et moment de consommation. Ainsi, en point de vente, les clients peuvent y trouver des produits d’épicerie classique (4000 références) et l’accent a été mis sur le frais. L’offre s’appelle « Monoprix du Jour » et se compose de produits locaux et de sélection de produits de saison, de la fraîche découpe, du pain cuit toutes les heures.

Un café, du vrac et un point de retrait pour les commandes digitales

Le concept prévoit également un espace de restauration sur place pour prendre un café, un petit-déjeuner ou un déjeuner sur le pouce. Monop’ adopte la méthode Franprix avec des préparations sur place, sauf que le poulet rôti est remplacé par des frites minute, gaufres, crêpes et barbe à papa. Pour une clientèle plus familiale ?

Un espace restauration est implanté à l’entrée du magasin. - © Monoprix
Un espace restauration est implanté à l’entrée du magasin. - © Monoprix

Autre nouveauté de la boutique, on y retrouve du vrac de marques nationales. Un test a déjà été mené dans un magasin Franprix à Andrésy (78). L’objectif reste de démocratiser le vrac en rassurant le client avec une marque connue et reconnue. Les clients du  Monop’ de rue de Marseille pourront ainsi se servir en vrac de bières Gallia, de bonbons Carambar, de produits d’entretien Briochin, de café fraîchement moulu, ou encore de croquettes pour chiens et chats Petty Well.

De l’e-commerce pour les grosses courses et un magasin automatisé pour du 24/24 et du dépannage

A côté de cette offre disponible immédiatement, le groupe Monoprix y ajoute la version digitale avec livraison dans le magasin et en boutique. Il joue même la carte de l’exhaustivité en termes de services mixant livraison express et livraison à J+1.

Ainsi, pour le plein complet, le consommateur peut accéder à plus de 30 000 références via le service Monoprix Plus, avec au choix une livraison à domicile ou dans le point de vente, comme le concept de drive piéton Cliquez et Retirez. Un nouveau site a été créé pour l’express avec Monop’eat. Le concept ? 900 références avec une livraison en 30 minutes par Deliveroo. 

Dernière innovation, là aussi pour répondre à un autre moment de consommation, Monop’ dispose de 30m 2 de magasin autonome. C’est la suite du projet Black Box, qui a commencé en octobre 2020. Les clients s’identifient pour entrer dans l’espace avec leur carte bancaire. Une pré-autorisation est réalisée et cela ouvre le passage. Les consommateurs prennent ensuite les articles qu’ils souhaitent. Pas de scan à réaliser, des balances sur les étagères détectent les produits pris (et ceux mal reposés ailleurs). Pour sortir, les clients valident le paiement sur une borne qui affiche aussi le panier virtuel. Le paiement sera automatiquement déclenché.

Le non-alimentaire s’invite aussi chez Monop’

Autre pilier du concept, le non alimentaire prend ses marques rue de Marseille. Monop’ propose les nouveaux business que Monoprix a déployés depuis peu : La Station, avec des articles de mobilité urbaine, et La Santé, avec des produits autour du bien-être et de la beauté naturelle.

Le magasin devient également un lieu de retrait pour les commandes e-commerce mode et maison. Rappelons que Monoprix a investi dans un méga entrepôt de 100 000 m², situé à Moissy-Cramayel (77), en région parisienne, pour doper cette activité. La livraison est attendue cette année.

Les services pour la communauté avec une dimension sociale

Parallèlement, Monop’ propose différents services pour les habitants du quartier, comme le prêt gratuit d’appareils, baptisé « Je m’appelle reviens » qui concerne des besoins ponctuels (appareil à raclette, imprimante, etc). De plus, en partenariat avec la plateforme Ulule, ce nouveau monop’ soutient les associations locales : via des collectes de vêtements avec Ecotextile et de denrées alimentaires avec Linkee.

Autre nouveauté, un service de personnal shopping est proposé. Pas de conseils vestimentaires, mais les équipes peuvent aider les clients à trouver des produits spécifiques. De plus, si un produit n’est pas présent, l’équipe magasin s’engage à le mettre à disposition sous deux heures précise l’enseigne.

Enfin, le magasin dispose de son compte Instagram. C’est une première pour l’enseigne qui compte y relayer des animations et moments de vie du quartier. 

Transférer cet article à un(e) ami(e)