Stratégie retail

Après la mobilité, Monoprix déploie un espace dédié à la santé au quotidien

Par Clotilde Chenevoy | le | Concepts

Monoprix débarque sur un nouveau terrain de jeu : la santé. Découvrez les images de ce concept implanté dans les magasins de Troyes et Chatillon.

Monoprix veut accompagner ses clients au quotidien dans la recherche d’une vie saine. - © Monoprix
Monoprix veut accompagner ses clients au quotidien dans la recherche d’une vie saine. - © Monoprix

Monoprix vient tout juste de faire de la place pour une nouvelle offre de mobilité urbaine, pousse à nouveau ses gondoles pour créer un espace dédié à la santé. Précisément, deux magasins, Monoprix Chatillon et Monoprix Troyes inaugurent le corner « La santé au quotidien ». Il sera déployé progressivement dans d’autres magasins avec également un relais en ligne dans les semaines à venir, assure Maguelone Paré, directrice innovation et concepts.

Une offre large qui cible la santé préventive et les médecines douces

Les clients y trouveront des produits et des services liés à la santé allant de la chevillière en libre-service aux objets connectés, en passant par la cabine de téléconsultation ou encore une gamme de produits ayurvédiques. Le distributeur souhaite que « cet espace constitue un véritable lieu de conseil et d’expertise, afin d’accompagner chacune et chacun vers un mode et une hygiène de vie synonyme d’équilibre, de vitalité et d’épanouissement. »

Des produits connectés sont proposés, Monoprix travaillant avec Withings. - © Monoprix
Des produits connectés sont proposés, Monoprix travaillant avec Withings. - © Monoprix

Selon Jean-Paul Mochet, président de l’enseigne, « Monoprix a toujours été une entreprise pionnière. Nous le sommes à nouveau en proposant une nouvelle vision de l’espace santé en magasin. Cette innovation, que nous allons progressivement déployer, s’appuie sur une analyse approfondie pour comprendre la manière dont les tendances sociétales évoluent et la façon dont les objets connectés peuvent révolutionner le rapport de chacun à sa propre santé. Rendre accessible en magasin la technologie, l’expertise et le conseil, c’est une immense fierté pour nous. »

Quant à Maguelone Paré, directrice concept & innovation, elle précise que l’enseigne a choisi « une approche de la santé positive et facilitante ayant pour ambition d’offrir à nos clients urbains la possibilité de prendre soin d’eux à leur guise. Avec l’expertise de nos partenaires reconnus, nous souhaitons accompagner nos clients au quotidien dans la recherche d’une vie saine. »

Du phygital et des conseillers pour aider au choix

L’espace est organisé autour de 10 thématiques : l’activité physique, le sommeil, l’apaisement, la relaxation, le diagnostic, la nutrition, la féminité, la beauté holistique, la sexualité ou encore le bien vieillir. Pour chacune d’entre elles, les clients y trouveront des produits adaptés aux besoins dont plus de la moitié de l’offre proposée sera Made in France et plus d’un tiers sera labellisée bio.

La cabine Tessan permet de consulter un médecin de secteur 1. - © Monoprix
La cabine Tessan permet de consulter un médecin de secteur 1. - © Monoprix

Pour ce nouveau corner, Monoprix déroge quelque peu à son principe de rester sur du libre-service. Des docteurs en pharmacie et des conseillers spécialisés sont présents pour accompagner et répondre aux questions des clients. Les consommateurs peuvent toutefois s’y retrouver seuls via la signalétique ou en scannant les QR-codes des produits iconiques de l’espace pour accéder à des fiches explicatives détaillées via une web app. Il n’y a donc pas besoin de télécharger d’application. Autre solution pour obtenir du conseil, un chat bot est également disponible.

Des partenariats pour apporter plus de services

 Enfin, comme pour la mobilité, des partenariats ont été noués pour faire vivre l’espace comme avec Withings ou encore Michel Cymes et son magazine Docteur Good. Plus original, il sera possible de consulter un médecin. Grâce à la cabine de téléconsultation de Tessan, le client est mis en relation sans RDV - 7min d’attente en moyenne - avec un médecin généraliste conventionné secteur 1. Le paiement s’effectue grâce à la Carte vitale, sans avance de frais. Ou encore via Sym, une marque allemande, les clients pourront réaliser sur site un examen de vue permettant d’obtenir une ordonnance sous 72h. Il pourra ensuite commander ses lunettes avant de les récupérer quelques jours plus tard dans son magasin ou directement chez soi.

L’arrivée d’un acteur de la grande distribution dans le secteur de la santé n’est pas une nouveauté. E.Leclerc a déjà fait quelques expérimentations et dispose d’un concept de parapharmacie. Aux Etats-Unis, Walmart a créé un concept Walmart Health Center 2019, avec le même positionnement que Monoprix : comment vivre plus sainement.

Transférer cet article à un(e) ami(e)