Stratégie retail

Alltricks implante ses premiers corners running chez Decathlon

Par Clotilde Chenevoy | le | Concepts

Le site e-commerce Alltricks, spécialisé dans le vélo, le running et l’outdoor, débarque dans les magasins Decathlon sous forme de corner. Un test est mené dans trois magasins avec une offre de running.

Alltricks a implanté un corner dans trois magasins Decathlon pour promouvoir son offre running. - © D.R.
Alltricks a implanté un corner dans trois magasins Decathlon pour promouvoir son offre running. - © D.R.

Les sportifs fréquentant les magasins Decathlon de Paris Wagram (75), Betton (35) et Mérignac (33) sont les premiers à découvrir depuis début décembre le premier corner d’Alltricks.com, site e-commerce spécialisé dans la vente d’articles de vélo, running et outdoor. Ce partenariat fait suite au rachat du site par le distributeur intervenu en septembre 2019.  

Un espace de 6 m² dopé au digital 

Pour cette première incursion physique dans les magasins de Decathlon, le pure player a installé dans l’univers running un espace de 6 m² proposant une nouvelle expérience d’achats très phygital. Citons ainsi l’usage d’un scanneur de pieds de l’entreprise Safesize qui permet aux sportifs de réaliser une mesure en 3D de leurs extrémités. Decathlon a déjà expérimenté cet équipement et un tel scénario dans son dernier concept DX, inauguré en septembre 2020 à Villeneuve-d’Ascq. Le scanneur était alors mis au service des parents pour vérifier la pointure de leurs enfants. Dans le cas du corner d’Alltricks, les informations morphologiques sont mises à profit pour pousser des recommandations de produits adaptées en taille et à la pratique sportive. En effet, les mesures du client seront confrontées à la base de données du catalogue de produits, chaque modèle ayant été au préalable scanné.  

Les clients peuvent essayer sur place différents modèles recommandés. Si la référence n’est pas en stock, une borne permet de commander l’article désiré et d’accéder aussi à toute l’offre d’Alltricks. Le tout livré en 24h. La promesse client est forte, mais le site internet utilise depuis des années son service de livraison comme un argument marketing.  

Une accélération dans le monde physique

Ce projet de corner est l’une des nombreuses synergies mises en place suite au rachat. Mais ce n’est pas la première expérience dans le monde physique pour le pure player. Il dispose déjà de 4 boutiques en France dont la dernière a été ouverte en juin dernier à Bron, en banlieue de Lyon. Et l’e-commerçant compte augmenter encore sa présence physique en 2021, avec des boutiques en propre, comme celle de Bron ouvert en juin 2020, et des corners. 

 

Du côté de Decathlon, la tendance consiste aussi à étoffer son maillage, notamment avec partenariats et avec des formats plus petits. Sur l’année, l’enseigne du groupe Mulliez a multiplié les tests avec des enseignes alimentaires. En octobre 2020, elle a ainsi ouvert un mini-magasin de 360 m² dans l’hypermarché de Saint-Jean-de-la-Ruelle, près d’Orléans. Pendant le confinement de mars 2020, quelques produits Decathlon sont apparus à l’entrée de quelques Franprix. Et des partenariats ont été noués en Belgique et en Italie avec Carrefour pour s’installer dans des magasins de proximité. 

Cette stratégie doit permettre à Decathlon de maintenir sa croissance. En 2019, l’enseigne a réalisé un chiffre d’affaires de 12,4 milliards d’euros, en croissance de 9 %. La France représente 3,3 milliards d’euros, et est en progression de 3 %. C’est trop tôt pour mesurer l’apport d’Alltricks dans ces résultats mais comme l’usage du vélo est en pleine expansion, nul doute que la croissance sera au rendez-vous.  

Transférer cet article à un(e) ami(e)