Solutions et techno

L’Oréal investit dans Replika Software pour mieux vendre sur les réseaux sociaux

Par Clotilde Chenevoy | le | Marketing

L’Oréal a pris une part minoritaire dans la start-up américaine Replika Software qui édite une solution bardée de fonctionnalités pour faciliter la vente sur les réseaux sociaux à grande échelle.

L’Oréal a pris une part minoritaire de la plateforme de social selling américaine Replika Software. - © D.R.
L’Oréal a pris une part minoritaire de la plateforme de social selling américaine Replika Software. - © D.R.

Les réseaux sociaux continuent d’attirer les populations. Selon le rapport We Are Social et Hootsuite, 49 % de la population mondiale est active sur ces plates-formes, avec une progression de 10,5 % entre juillet 2019 et juillet 2020. Un mouvement que les distributeurs et marques scrutent de près, dont L’Oréal qui entend bien se positionner sur ce nouveau canal de vente prometteur. Le groupe a d’ailleurs investi dans la plateforme de social selling américaine Replika Software. Il prend une part minoritaire de l’entreprise fondée en 2016 par Kareen Mallet, ancienne directrice mode chez Neiman Marcus et Bergdorf Goodman, et Corey Gottlieb, entrepreneur en publicité, marketing et technologies. C’est l’entité BOLD (Business Opportunities for L’Oréal Development) le fonds de capital-investissement de L’Oréal qui a mené l’opération.

Cette acquisition s’inscrit dans la stratégie du groupe d’accélérer l’activité en e-commerce, notamment sur le canal naissant des réseaux sociaux que cible Replika Software. La start-up fournit aux marques des solutions de social selling clé en main afin d’activer à grande échelle leur écosystème de vendeurs présents sur les réseaux sociaux et d’améliorer l’influence de ces employés-ambassadeurs. Autre avantage pour L’Oréal, ce type de canal lui permet de garder un lien direct avec le consommateur avec une maîtrise absolue du contenu. 

Pour Lubomira Rochet, Chief Digital Officer de L’Oréal, « le commerce social est une nouvelle forme passionnante d’e-commerce qui permet aux consommateurs, aux influenceurs, aux experts, aux conseillères beauté ou de vente de commercialiser des marques et des produits sur les réseaux sociaux via des formats tels que l’achat direct ou le livestreaming. Aujourd’hui, l’e-commerce représente déjà 25 % du chiffre d’affaires de L’Oréal. La montée en puissance du commerce social est une excellente opportunité pour nos marques de réinventer l’expérience client dans la beauté à travers le monde. » 

Transférer cet article à un(e) ami(e)