Solutions et techno

Back Market investit pour industrialiser la gestion de ses fiches produits

Par Clotilde Chenevoy | le | Data

Back Market, marketplace de produits reconditionnés, s’offre un nouvel outil pour gérer ses données produits, travaillant avec Akeneo. L’objectif consiste à industrialiser la création des fiches pour gagner en productivité et se développer à l’international.

Back Market investit pour industrialiser la gestion de ses fiches produits
Back Market investit pour industrialiser la gestion de ses fiches produits

66 % des Français valorisent les caractéristiques techniques d’un produit lors d’un achat impliquant et 46 % sa description, selon une étude d’OpinionWay pour Akeneo et Accenture. Le contenu produit représente donc un levier clé dans les parcours d’achat. Back Market, place de marché proposant des produits électriques et électroniques remis à neuf par des professionnels, en a bien conscience. Le distributeur vient d’investir dans un PIM (Product Information Management) pour optimiser la gestion de ses contenus.

Plus exactement, le pure player travaille avec Akeneo pour déployer la plateforme open-source PXM (gestion de l’expérience produit) qui va permettre de centraliser toutes ses données produits, de les enrichir et de gagner en productivité. « Jusqu'à présent, nous gérions nos informations produit avec une solution faite-maison qui en plus de manquer de fonctionnalités, proposait un système de données et une interface utilisateur peu intuitifs », commente Loïc Doucet, Engineering Manager chez Back Market.

Un PIM pour accélérer à l’international

Ce projet intervient aussi car le spécialiste des produits reconditionnés souhaite accroître sa présence à l’international, le pure player étant déjà présent dans 10 pays. Une étape qui impose de dupliquer des informations en plusieurs langues mais aussi d’adapter les fiches produits selon les réglementations en vigueur ou les attentes des consommateurs. « Ouvrir de nouveaux marchés impose une bonne gestion des informations produits pour diffuser un contenu pertinent au bon endroit et au bon moment », pointe Emeric Koda, Directeur Commercial Europe du Sud chez Akeneo.

D’où l’investissement dans un PIM. « Nous pouvons renforcer l’efficacité du processus et être beaucoup plus réactifs pour référencer nos produits et répondre ainsi aux besoins de nos 3 millions de clients », estime le responsable de Back Market. Sans oublier d’autres effets annexes comme la baisse des retours. Toujours selon le sondage Opinion Ways, 39 % ont déjà retourné un produit en raison d’un manque d’information ou d’informations erronées. Une opération souvent coûteuse que beaucoup de sites cherchent à minimiser.

Transférer cet article à un(e) ami(e)