Stratégie retail

Not So Dark lève 20 millions d’euros pour ouvrir 30 Dark Kitchen et une franchise

Par Clotilde Chenevoy | le | Concepts

Not So Dark, qui a complétement industrialisé le concept de livraison de repas à domicile, vient de lever 20 millions d’euros auprès de Kharis Capital lead. L’opération doit permettre à la start-up d’accélérer sa croissance. Au menu : ouverture de 30 dark kitchen, ajout de nouvelles marques et lancement d’une franchise virtuelle.

Clément Benoit (fondateur de Stuart) et Alexandre Haggai ont fondé Not So Dark en 2020. - © D.R.
Clément Benoit (fondateur de Stuart) et Alexandre Haggai ont fondé Not So Dark en 2020. - © D.R.

Un million d’euros de chiffre d’affaires mensuel en hausse de 30 % par mois. Not So Dark, start-up  créée par Clément Benoit (fondateur de Stuart) et Alexandre Haggai en 2020, connaît une croissance fulgurante. Pour accélérer en 2021, Not So Dark vient de réaliser une levée de fonds de 20 millions d’euros auprès de Kharis Capital. Au menu : plus de marques, plus de dark kitchen, et la création d’une franchise.

Marque 6AM - © Not So Dark
Marque 6AM - © Not So Dark

« Il n’y a rien de sombre dans nos cuisines, souligne Clément Benoit. Nous accompagnons la croissance des plateformes de livraison. Notre modèle rentable se base sur la technologie qui permet de créer des marques en ligne qui répondent aux nouveaux besoins des consommateurs en termes de conception et de réalisation de plats de qualité, adaptés à la livraison rapide. L’expérience que nous avons acquise avec Stuart nous a permis de nous développer très rapidement. A travers cette levée de fonds avec Kharis Capital, nous ambitionnons de devenir le leader du secteur en Europe. » 

Neuf marques conçues pour la livraison à domicile

La jeune pousse a implanté l’an passé 9 dark kitchen, soit des cuisines dédiées à la livraison à domicile, à Paris, Nice, Bordeaux et Barcelone. Le concept n’est pas nouveau mais il a explosé avec les différents confinements et la crise sanitaire. Not So Dark a en revanche industrialisé cette pratique saupoudrée de marketing en créant sept marques virtuelles, taillées pour être vendues sur UberEats ou Deliveroo : ComoKitchen, Gaïa, JFK, Recoleta, Maison dumplings, 6AM et Torpedo.

Notre modèle rentable se base sur la technologie qui permet de créer des marques en ligne qui répondent aux nouveaux besoins des consommateurs en termes de conception et de réalisation de plats de qualité, adaptés à la livraison rapide.

L’opération financière va permettre aux fondateurs de créer 30 nouvelles cuisines à l’international et 20 nouvelles marques virtuelles. « La start-up ambitionne ainsi de développer l’employabilité d’un secteur en crise, avec le recrutement de 1 000 collaborateurs en Europe cette année », précise-t-on chez Not So Dark.

La start-up s’appuie également sur l’analyser des données pour concevoir les offres et surtout anticiper les demandes et réduire les délais de livraison. Ce point est particulièrement clé pour émerger dans les offres et aussi optimiser la main d’œuvre en cuisine et limiter les pertes.

La franchise en ligne de mire

Clément Benoit et Alexandre Haggai, soutenue par Oscar Salazar (co-fondateur d’Uber) investisseur historique, veulent également éprouver leur concept en franchise, avec une offre clé en main, « facile à dupliquer et beaucoup plus abordable que le modèle de franchise traditionnelle » avec « un retour sur investissement extrêmement rapide ».  

Le concept de Not So Dark

Not So Dark a été fondée début 2020 par Clément Benoit et Alexandre Haggai. La start-up a créé 9 dark kitchen pour assurer la réalisation de plats pour 7 marques aux concepts différents. Elle compte sur l’analyse des données pour mieux gérer sa production, réduire les délais de préparation et limiter les pertes. Son chiffre d’affaires mensuel atteint un million d’euros, en croissance de 30 % par mois.

Transférer cet article à un(e) ami(e)