Solutions et techno

Supply chain : Exotec lève 293 millions d’euros et rejoint le clan des licornes françaises

Par Clotilde Chenevoy | le | Supply chain

Nouvelle opération dans le monde de la french tech avec la levée de fonds d’Exotec. Le créateur des Skypods est ainsi valorisé à 2 milliards de dollars après sa levée de 335 millions de dollars, soit 293 millions d’euros.

Les Skypod sont déployées chez Uniqlo, Decathlon, Carrefour, Cdiscount, Gap, Geodis et Monoprix. - © CC / Républik Retail
Les Skypod sont déployées chez Uniqlo, Decathlon, Carrefour, Cdiscount, Gap, Geodis et Monoprix. - © CC / Républik Retail

Si la crise sanitaire a donné un grand coup d’accélérateur dans la digitalisation des commerces, elle a le même effet sur le financement de la tech ! Après Ankorstore, BackMarket, Qonto, Payfit ou Checkout.com, c’est Exotec, fournisseur de solutions robotiques pour les entrepôts bien connu du retail, qui annonce une levée de 335 millions de dollars, soit 293 millions d’euros.

Annoncé lors du salon Retail’s Big Show qui se déroule actuellement à New York, le tour de table de Série D a été mené par Goldman Sachs Asset Management, aux côtés de Bpifrance, via son fonds Large Venture et 83North. Le créateur des Skypods est ainsi valorisé à 2 milliards de dollars. Il avait déjà levé 3,3 millions d’euros en 2016, 15 millions d’euros en 2018 et 77 millions d’euros en 2020. Exotec devient ainsi la 25e licorne française et également la première du genre dans le secteur de l’industrie. Son chiffre d’affaires a atteint 105 millions d’euros en 2021.

Des robots goods-to-man pour améliorer l’agilité de la supply chain

Au-delà des chiffres, l’opération doit venir aider Exotec, dont les robots sont produits à Croix dans les Hauts-de-France, à accélérer sa croissance à l’international et à recruter 500 ingénieurs R&D supplémentaires d’ici 2025.

Romain Moulin (Exotec) et Jean-Paul Mochet (Groupe Monoprix) lors de l’inauguration de l’entrepôt bas carbone de Monoprix. - © CC / Républik Retail
Romain Moulin (Exotec) et Jean-Paul Mochet (Groupe Monoprix) lors de l’inauguration de l’entrepôt bas carbone de Monoprix. - © CC / Républik Retail

« Bâtir des supply chain adaptées, performantes et agiles est une priorité pour nos clients, qui doivent aujourd’hui repenser leurs schémas logistiques, explique Romain Moulin, CEO et cofondateur d’Exotec. Nos solutions sont pensées pour répondre à ces enjeux clés et notamment pallier la pénurie de main d’œuvre dans les entrepôts. Exotec promeut une approche collaborative entre humains et robots, qui décuple la productivité des entrepôts tout en améliorant les conditions de travail. »

La robotisation séduit le retail et au-delà

Rappelons en effet que pour le retail, la robotisation apporte trois leviers clés : densifier le stockage, améliorer les conditions de travail et augmenter la productivité. La solution d’Exotec, récemment adoptée par Monoprix dans son entrepôt bas carbone, permet aussi beaucoup de flexibilité grâce à sa conception modulaire. Or, la pandémie a mis en lumière l’importance et la fragilité des chaînes d’approvisionnement mondialisées. Après le choc du covid-19, de nombreuses entreprises et états veulent repenser les chaînes de valeur pour qu’elles résistent mieux aux chocs. On comprend donc bien l’attrait des investisseurs pour la start-up créée par Romain Moulin…

Christian Resch, Managing Director de l’entité Growth Equity chez Goldman Sachs Asset Management confirme : « Exotec est bien positionnée pour saisir l'énorme opportunité du marché de l’automatisation des entrepôts, à la fois en raison de sa présence mondiale et de ses solides antécédents de réussite avec les principaux retailers et marques du secteur. Exotec élabore des solutions évolutives qui constituent un accélérateur de changement et soutiennent la croissance des entreprises malgré les perturbations du marché. »

Et Paul-François Fournier, Directeur Executif de Bpifrance Innovation qui ajoute : « L’ambition et la vision des fondateurs, l’expérience du management, sa technologie innovante et propriétaire ainsi que le haut niveau de satisfaction client ont permis une croissance exceptionnelle et un développement international accéléré. Cette nouvelle levée de fonds donne les moyens de ses ambitions à la société et va lui permettre de devenir rapidement un leader mondial de la robotique. »

Transférer cet article à un(e) ami(e)