Stratégie retail

Quick commerce : Flink croque Cajoo et s’associe à Carrefour

Par Clotilde Chenevoy | le | Enseignes

La concentration continue autour de la livraison ultra express. L’allemand Flink vient de racheter Cajoo et s’allie à Carrefour.

Quick commerce : Flink croque Cajoo et s’associe à Carrefour
Quick commerce : Flink croque Cajoo et s’associe à Carrefour

Une concentration aussi rapide que le développement du marché. Le secteur du quick commerce connait de nouveau une autre concentration. Après le rachat de Fritchi par Gorillas ou encore le départ de Yango Deli, c’est le livreur français Cajoo qui est croqué par le berlinois Flink. En un an, Cajoo est devenu un acteur majeur du quick commerce en France, classé n° 2 selon Fox Intelligence, avec près de 450 000 commandes traitées au 1er trimestre 2022 et plus de 400 000 utilisateurs ayant téléchargé l’application depuis son lancement.

« Cajoo a fait un travail remarquable en menant la révolution du quick commerce en France et en construisant une base de clients fidèles, assure Oliver Merkel, cofondateur de Flink. Nous sommes heureux d’unir nos forces sous la marque Flink pour créer l’acteur n° 1 du quick commerce en France. »

Carrefour devient partenaire et actionnaire de Flink

L’autre changement clé pour Flink, au-delà d’acheter des parts de marché, est l’actionnariat. En effet, Carrefour ayant investi dans Cajoo l’été dernier, le distributeur conserve ses parts et devient ainsi le partenaire commercial exclusif de Flink sur le marché français et un actionnaire direct de la société. « Moins d’un an après avoir uni nos forces avec Cajoo, nous sommes en mesure de prendre part à la consolidation du marché et de nouer un partenariat stratégique précieux avec Flink », se réjouit Elodie Perthuisot, directrice exécutive e-commerce, data et transformation digitale, membre du comité exécutif du Groupe Carrefour.

Une harmonisation de la logistique avant le marketing

Cette opération permet à Flink d’accélérer pour prendre des parts de marché sur la livraison ultra-express, qui pèse déjà 2 % de l’e-commerce alimentaire en France selon les derniers chiffres de Kantar. La prochaine étape consiste à intégrer les magasins entrepôts de Cajoo ce qui permettra au berlinois de desservir la région parisienne et 8 autres grandes villes avec 30 hubs. La base de clients atteindra alors 6 millions de clients. Sur le deuxième semestre, les équipes se chargeront de gommer la marque Cajoo et de faire basculer les clients sous l’unique marque Flink.

Transférer cet article à un(e) ami(e)