Stratégie retail

Vente ou prise de participation, voici les 7 opérations phares de l’été 2021

Par Clotilde Chenevoy | le | Enseignes

Adidas & Reebok, Sephora & Feelunique , Equistone & Vertbaudet, Carrefour & Cajoo, FIB & Go Sport, King Jouet & Maxi Toys, ou encore Floa et BNP Paribas… Retour sur les 7 opérations marquantes de l’été.

Le mercato des enseignes a été actif dans l'été. - © D.R.
Le mercato des enseignes a été actif dans l'été. - © D.R.

Adidas se sépare de Reebok

Reebok avait été acheté en 2006 par Adidas. - © Reebok
Reebok avait été acheté en 2006 par Adidas. - © Reebok

Adidas a vendu la marque Reebok pour 2,1 milliards d’euros à l’américain Authentic Brands  Group, qui possède déjà une trentaine de marque sen portefeuille avec plus de 6000 magasins (Eddie Bauer, Forever 21, Arrow, Nine West, Prince, Volcom, etc).

Rappelons que la marque de sportswear Reebok avait été acquise en 2006 pour 3,1 milliards de dollars. L’opération n’est donc pas fameuse pour l’équipementier sportif qui n’a pas réussi à faire fructifier son investissement. « Avec ce changement de propriétaire, nous pensons que la marque Reebok sera bien positionnée pour un succès à long terme, a déclaré Kasper Rorsted, CEO d’Adidas. Quant à Adidas, nous continuerons à concentrer nos efforts sur l’exécution de notre stratégie « À nous le jeu » qui nous permettra de croître dans un secteur attrayant, de gagner des parts de marché et de créer de la valeur durable pour toutes nos parties prenantes.« 

La transaction devrait être bouclée au premier trimestre 2022, après l’approbation des autorités compétentes, avec un paiement de la somme en cash.

Sephora croque Feelunique

Palamon Capital Partners a annoncé le 23 juillet avoir conclu un accord avec Sephora qui rachète le pure player Feelunique. L’opération devrait être finalisée d’ici la fin de l’année. Le site e-commerce est basé à Londres. Il propose 35 000 références de 800 marques en ligne et compte 1,3 million de clients actifs.

 »Cet accord est une étape clé dans la stratégie de croissance de Sephora en Europe. Il représente une première étape pour établir la présence de Sephora au Royaume-Uni, l’un des dix principaux marchés mondiaux de la beauté prestige« , a déclaré Martin Brok, p-dg de Sephora.

King Jouet peut racheter Maxi Toys s’il revend 3 magasins

95 magasin Maxi Toys sont rachetés par King Jouet - © Maxi Toys
95 magasin Maxi Toys sont rachetés par King Jouet - © Maxi Toys

L’enseigne King Jouet vient de recevoir l’aval de l’autorité de la concurrence pour finaliser le rachat de Maxi Toys. Une condition toutefois, trois magasins - L’Isle-d’Abeau, Cosnes-et-Romain et Saint-Maximin-la-Sainte-Baume - devront changer d’enseigne pour maintenir la concurrence. King Jouet qui dispose de 250 points de vente en France, met la main sur 95 nouvelles boutiques. Les deux enseignes vont coexister a indiqué la direction de King Jouet mais des synergies devraient émerger sur les achats ou encore la logistique.

Equistone a finalisé l’acquisition de Vertbaudet auprès d’Alpha Private Equity

Verbaudet est repris par Equistone. - © Verbaudet
Verbaudet est repris par Equistone. - © Verbaudet

Après être entré en négociations exclusives avant l’été avec Alpha Private Equity, Equistone Partners Europe a finalisé l’acquisition d’une part majoritaire de Vertbaudet fin juillet. Il devient par la même l’actionnaire majoritaire de l’enseigne de textile enfants, aux côtés de l’équipe dirigeante. Le groupe prévoit de réaliser un chiffre d’affaires de 330 millions d’euros en 2021. Vertbaudet est présent en France au travers de 75 boutiques en plus du web. Et l’enseigne touche l’Allemagne, la Grande-Bretagne, la Belgique, la Suisse, les Pays-Bas, l’Espagne et le Portugal via son activité e-commerce. Ces derniers pays représentent plus de 25 % des ventes.

Thierry Jaugeas, président de Vertbaudet et Mathieu Hamelle, directeur général, ont déclaré :  »Nous sommes très heureux de nous associer aujourd’hui à Equistone. Avec leur soutien et leur expérience dans le secteur de la distribution, nous comptons poursuivre le déploiement de notre plan stratégique, pour continuer d’attirer et de fidéliser de nouveaux clients sur nos différents canaux de distribution et poursuivre la diversification de notre offre dans l’univers de l’enfance.« 

Carrefour investit dans Cajoo

Carrefour a annoncé le 28 juillet être entré en négociations exclusives avec Cajoo, acteur du quick commerce français qui promet une livraison de courses en moins de 15 minutes. Le montant n’a pas été communiqué et l’opération devrait se finaliser d’ici fin août.  

Cajoo a ses propres salariés pour livrer. - © Cajoo
Cajoo a ses propres salariés pour livrer. - © Cajoo

 »L’investissement de Carrefour dans Cajoo est une nouvelle étape dans la feuille de route digitale du Groupe. Le quick-commerce est une tendance de fond, née pendant le confinement, et désormais de plus en plus ancrée dans les habitudes des consommateurs, sur toutes nos géographies. En tant que leader sur la livraison de courses à domicile en France, Carrefour s’associe à cette nouvelle tendance et explore avec Cajoo toutes les pistes stratégiques pour créer de la valeur sur ce nouveau segment prometteur« , a déclaré Elodie Perthuisot, directrice exécutive e-commerce, data et transformation digitale du groupe Carrefour.

Fondée en février 2021, Cajoo est présent dans 10 villes de France et annonce plus de 100 000 utilisateurs du service. Pour rappel, la start-up s’appuie sur un réseau de darkstores qui propose 2 000 produits alimentaires et non-alimentaires en moins de 15 minutes, sur de larges plages horaires.

Le groupe Casino vend Floa à BNP Paribas

Floa a été cédé pour 258 millions d’euros - © Floa Bank
Floa a été cédé pour 258 millions d’euros - © Floa Bank

BNP Paribas reprend 100 % du capital de Floa, spécialiste des paiements et filiale de Casino et de Crédit Mutuel Alliance Fédérale (via la Banque Fédérative du Crédit Mutuel - BFCM) pour un montant total de 258 millions d’euros, alors que les fonds propres s’élèvent à 184 millions d’euros à fin 2020.

Cette opération va de pair avec la signature d’un accord de partenariat entre le groupe Casino et BNP Paribas. Ce dernier devient le fournisseur et le distributeur exclusif de crédit à la consommation, dont des solutions de paiement fractionné des clients du groupe Casino (enseignes Casino Supermarchés, Géant et Cdiscount. Cdiscount ).  Le projet prévoit également un partenariat entre le groupe Casino et BNP Paribas pour le développement de l’activité paiement fractionné  »Floa Pay".

L’opération envisagée fait l’objet d’un processus de consultation des instances représentatives du personnel compétentes. Elle devrait être finalisée dans les prochains trimestres, sous réserve de l’obtention des autorisations requises, notamment celles de l’Autorité de la concurrence française et de la Banque Centrale Européenne (BCE).

L’Autorité autorise le rachat de Go Sport

Go Sport peut changer de main. - © Go Sport
Go Sport peut changer de main. - © Go Sport

Le 27 avril 2021, le groupe Financière Immobilière Bordelaise a notifié à l’Autorité de la concurrence son projet d’acquisition du groupe Go Sport en France auprès de Rallye, maison mère de Casino. Le 15 juillet, l’Autorité a autorisé l’opération sans conditions. Go Sport dispose de 165 points de vente, exploités sous enseignes Go Sport, Endurance Shop et Techniciens du Sport. Il réalise un chiffre d’affaires de plus de 300 millions d’euros.

Rappelons que le groupe FIB exploite plusieurs enseignes dont les magasins Galeries Lafayette situés en province (notamment à Amiens, Cannes, La Rochelle, Rouen et Toulon), Camaïeu et Gap. Il est également actif dans le secteur de la distribution de jouets via la société Ludendo Entreprises SAS et ses filiales (La Grande Récré, Jouetland notamment). Par ailleurs, le groupe FIB est présent dans différents secteurs immobiliers, où il détient des galeries commerciales, bureaux et hôtels (Grand Hôtel de Bordeaux, Waldorf Astoria Trianon Palace Versailles, notamment) dans les principales villes françaises.

Transférer cet article à un(e) ami(e)