Stratégie retail

Gémo débarque au rayon textile d’Intermarché

Par Clotilde Chenevoy | le | Enseignes

Gémo alimente les rayons textile de cinq Intermarché avec environ 200 références. Ce test doit durer un an. Pour l’enseigne alimentaire, l’objectif est d’apporter une offre en plus pour fidéliser ses clients, tandis que la marque de textile bénéficie d’un nouveau canal de vente.

Des espaces de 60 à 180m² exposeront environ 200 références Gémo. - © D.R.
Des espaces de 60 à 180m² exposeront environ 200 références Gémo. - © D.R.

La mode des partenariats ne faiblit pas. Cette fois-ci c’est Intermarché qui s’est allié à Gémo pour donner un nouvel élan à son rayon textile. Cinq magasins pilotes -  Le Quesnoy et Cysoing (Nord, Hauts-de-France), Lisieux (Calvados), Pornichet (Loire-Atlantique) et Verneuil-sur-Avre (Eure) - vont allouer entre 60 à 180 m² à l’enseigne de textile pour présenter environ 200 références de vêtements, chaussures et accessoires pour toute la famille.

Gémo sera clairement identifié dans les rayons des Intermarché.
Gémo sera clairement identifié dans les rayons des Intermarché. - © D.R.

L’offre sera renouvelée tous les mois et pour le moment, il n’est pas prévu de relais digital. Les produits sont gérés de manière indépendante par les deux enseignes. Par ailleurs, concernant la saison Printemps-Eté 2021, la livraison de chaque implantation se fera directement depuis l’entrepôt Gémo situé en Maine-et-Loire. La mise en rayon s’effectue par les équipes des deux enseignes.

Concernant le parcours client, les consommateurs passent en caisse classique car tous les produits disposent d’un code-barre qu’Intermarché accepte. Il y a donc une réconciliation des flux qui arrive après. 

Un an d’expérimentation avec une quinzaine de magasins

Sous-traiter l’offre textile à Gémo sera testé pendant un an, et devrait s’étendre à 10 nouveaux magasins en juin 2021.  « Ce partenariat, que nous avons imaginé et construit avec les équipes de Gémo, nous permet de tester une nouvelle offre pour nos rayons textile, des rayons sur lesquels nous misons beaucoup pour séduire nos clients et attirer de nouveaux consommateurs. Ce projet-pilote témoigne de notre volonté d’apporter toujours plus de satisfaction client dans l’expérience en point de vente », explique Vincent Bronsard, président d’Intermarché et de Netto.

Du côté de Gémo, Philippe Thirache, le CEO, indique que « ce projet-pilote s’inscrit dans la stratégie de diversification qui repose sur les nouveaux services et les partenariats inter-enseignes. Nous sommes fiers de cette association entre Gémo et Intermarché. A travers ce projet, nous souhaitons proposer une nouvelle expérience aux clients afin de les accompagner dans tous les moments de vie. Nous voulons être présents là où le consommateur se trouve afin de simplifier son quotidien avec une offre accessible de qualité. »

Transférer cet article à un(e) ami(e)