Stratégie retail

Achats dans la mode : 10 chiffres clés sur les habitudes des Français [Etude]

Par Clotilde Chenevoy | le | Enseignes

Où les Français achètent leurs vêtements ? Quel est leur budget ? Quels sont les leviers d’attachement aux marques ? Réponses avec l’étude de Clearpay menée par Opinion Way.

Les 18/34 ans consacrent chaque mois 116€ aux achats mode, soit 66 % de plus que les plus de 35 ans. - © D.R.
Les 18/34 ans consacrent chaque mois 116€ aux achats mode, soit 66 % de plus que les plus de 35 ans. - © D.R.

« En matière d’achats de mode, le clivage générationnel saute aux yeux ; tant au niveau du budget dépensé, des attentes que des comportements d’achat », commente Aïda Faivre, directrice générale France de Clearpay / Afterpay, suite à la publication de l'étude sur les Français et la mode mené avec Opinion Way à l’occasion de Paris Retail Week. Voici dix chiffres clés qui illustrent cette analyse.

2 marques

C’est le nombre de marques auxquelles les Français sont attachés en moyenne… Et près d’un Français sur deux déclare n’avoir n’avoir aucun attachement particulier avec une griffe. La donne change toutefois quand on regarde les tranches d’âge. Ainsi, 21 % des jeunes de moins de 35 ans reconnaissent être attachés à 3 ou 4 marques.

56 % attachés au programme de fidélité et aux promotions

C’est la part des Français qui sont attachés à une marque en raison du programme de fidélité et des promotions. Viens ensuite les valeurs de la marque (41 %).

Quels sont les leviers de l’attachement aux marques ? - © D.R.
Quels sont les leviers de l’attachement aux marques ? - © D.R.

1 sur 2 sensible à l’inclusion

50 % des moins de 35 ans assurent être plus attachés aux publicités mettant en avant des mannequins qui leur ressemblent. Le taux « chute » à 17 % pour les plus de 35 ans. L’écart générationnel est impressionnant. Les plus jeunes se montrent également beaucoup plus sensibles à la communication des influenceurs que leurs aînés : 42 % contre 10 %.

82 euros mensuel de budget

C’est le budget moyen mensuel consacré par mois aux achats mode. L’enveloppe passe à 116 euros pour les moins de 35 ans. 30 % des sondés disent dépenser entre 21 à 50 euros par mois.

4 sur 10 fans de l’occasion

La seconde main s’installe dans le quotidien des Français avec 41 % des Français qui achètent des articles d’occasion sur les sites ou applications d’occasion, et 40 % dans les boutiques physiques d’occasion. Cette pratique monte chez les moins de 35 ans, respectivement à 65 % et 59 %.

87 % attendent les soldes

Les soldes d’été et d’hiver restent l'événement incontournable pour les Français, qu’importe la tranche d’âge. 19 % achètent même systématiquement pendant ces temps commerciaux. Les ventes privées ou le Black Friday séduisent aussi dans une moindre mesure (63 % et 65 %), sauf pour les moins de 35 ans, qui restent preneurs de tous les temps forts commerciaux.

Quels temps forts commerciaux séduisent les Français ? - © D.R.
Quels temps forts commerciaux séduisent les Français ? - © D.R.

40 % plébiscitent le paiement en plusieurs fois

Pour 40 % des Français, il est important que les enseignes de mode proposent le paiement en plusieurs fois. Parmi les sondés, 18 % ont acheté des articles de mode en payant en plusieurs fois. Depuis le début de la crise, 16 % des Français ont davantage payé vos articles de mode en plusieurs fois ou à crédit.

Quelles sont les opinions relatives aux modes de paiement? - © D.R.
Quelles sont les opinions relatives aux modes de paiement? - © D.R.

51 % donnent leurs vêtements

Si la seconde main gagne du terrain dans les habitudes d’achat, les Français restent moins habitués à revendre leurs articles. 51 % le donnent à une association/une œuvre, 30 % à son entourage. 26 % ne trient pas leurs placards et finalement 28 % les revendent. Un taux qui grimpe à 44 % pour les moins de 35 ans.

64 % plus attentifs au lieu de fabrication

Parmi les changements induits par la crise sanitaire, les Français se disent plus regardant qu’avant quant au lieu de fabrication des articles de mode (64 %).

2 canaux de vente pour les jeunes sans distinction

Les moins de 35 ans achètent aussi bien en ligne qu’en point de vente (magasins de mode à 85 % et sites web des magasins de mode à 79 %) tandis que les plus de 35 ans privilégient le point de vente physique (magasins de mode 76 % puis rayons mode des grandes surfaces (67 %)).

La fréquence d’achats d’articles de mode par lieux d’achats - © D.R.
La fréquence d’achats d’articles de mode par lieux d’achats - © D.R.

Transférer cet article à un(e) ami(e)