Stratégie retail

Découvrez Ochama, le nouveau concept de magasin robotisé de JD.com ouvert aux Pays-Bas [Vidéo]

Par Clotilde Chenevoy | le | Concepts

JD.com a inauguré deux nouveaux magasins robotisés aux Pays-Bas qui proposent le retrait de commandes e-commerce, mixant omnicanal et fun. Présentation.

Ochama est le nouveau concept de point de retrait automatisé de JD.com. - © Ochama
Ochama est le nouveau concept de point de retrait automatisé de JD.com. - © Ochama

« Omnicanal » et « effet wahou ». Voici selon le chinois JD.com les deux mots clés de son nouveau concept fraichement inauguré aux Pays-Bas et qui marque la première empreinte physique du groupe en Europe. Le 10 janvier, le groupe a annoncé l’ouverture de deux magasins robotisés sous l’enseigne Ochama, à Leiden et Rotterdam, aux Pays-Bas. Deux autres se profilent déjà à l’horizon à Amsterdam (Diemen) et à Utrecht.

Deux boutiques Ochama ont été ouvertes et deux autres doivent prochainement ouvrir. - © Jordi Sloots
Deux boutiques Ochama ont été ouvertes et deux autres doivent prochainement ouvrir. - © Jordi Sloots

Il s’agit d’un concept qui propose aux consommateurs d’acheter sur une app ou le site web leurs produits, aussi bien alimentaire que non alimentaire, et de venir dans la journée les retirer en magasin. La récupération de la commande se fait en moins de deux minutes sur des stations de retrait mécanisées et robotisés. La différence par rapport aux autres offres du marché se joue donc sur la largeur de l’offre et aussi dans l’aspect fun du retrait de commandes. Un magasin qui combine online et offline, alimentaire et non-alimentaire, avec un retrait ou une livraison à domicile est une première Pays-Bas souligne un porte-parole de l’enseigne.

« Avec notre riche expérience dans le retail et les technologies logistiques de pointe que l’entreprise a accumulées au fil des ans, nous aspirons à créer un format d’achat sans précédent pour les clients en Europe avec de meilleurs prix et un meilleur service », a déclaré Pass Lei, general manager d’Ochama au sein de JD Worldwide, dans le communiqué d’annonce.

Un magasin showroom 

Ochama expose des produits sous forme d'îlots, jouant un rôle de showroom. - © Jordi Sloots
Ochama expose des produits sous forme d'îlots, jouant un rôle de showroom. - © Jordi Sloots

Les boutiques d’Ochama ne servent pas uniquement de point de retrait, il y a également un espace de présentation de produits, façon showroom. Le concept s’affranchit des linéaires classiques et peu esthétiques pour créer des ilots de produits. En revanche, tous les achats passent par l’application ou le site mobile. Il est aussi possible de se faire livrer à domicile. Le centre de préparation de commandes expédie alors directement les articles sans passer par la boutique. 

Ce concept tendance répond à la montée des achats e-commerce et vient aussi apporter une autre façon de faire ses achats, avec une partie retrait de la commande plus fun. En effet, on voit émerger ou se renforcer des solutions pour industrialiser la distribution en point de retrait. Citons ainsi les lockers pour Amazon, Alibaba ou encore Colissimo, ou encore des solutions robotisées avec Delipop et Carrefour ou encore le hub logistique de Westfield Unibail créé avec FM Logistic. En revanche, le côté fun reste peu exploité.

Les clients scannent un QR Code pour retirer leurs commandes. - © Ochama
Les clients scannent un QR Code pour retirer leurs commandes. - © Ochama

Baisser les coûts d’exploitation avec des magasins sans personnel

Pour assurer le service chez Ochama, il y a principalement des robots. Un entrepôt autonome se charge de réaliser les commandes, avec une capacité de 15000 colis par jour. Il utilise des AGV, sortent de navettes autonomes comme chez Amazon Logistics, et des bras robotisés ainsi que des outils de pilotages complexe que JD.com a déjà bien étrennés en Chine. Les produits étant retirés en point de retrait sont conditionnés dans des bacs plastiques ou en carton pour une livraison à domicile. Cette gestion robotisée, sans personnel, doit permettre à Ochama d’afficher des prix inférieurs au marché d’environ 10 % annonce JD.com. Une réduction qu’il réserve aux membres de l’enseigne.

Ochama utilise des robots pour distribuer les produits aux clients. - © Ochama
Ochama utilise des robots pour distribuer les produits aux clients. - © Ochama

Ce concept n’est pas sans rappeler une expérimentation de Best Buy aux Etats-Unis. La prouesse dans ce cas ci est notamment dans la gestion de produits alimentaires et non-alimentaires. De plus, les clients peuvent aussi choisir de se faire livrer à domicile, le centre sert alors de hub logistique.

Transférer cet article à un(e) ami(e)