Solutions et techno

Avec la Seine, Ikea améliore la fiabilité de ses livraisons intra-muros et son bilan carbone

Par Clotilde Chenevoy | Le | Supply chain

Ikea a repensé sa logistique du dernier kilomètre parisienne pour livrer les clients intra-muros par voie fluviale et véhicule électrique. Il s’appuie sur son entrepôt de Gennevilliers pour livrer le port de Paris Bercy. Explications.

Les conteneurs ont été spécialement conçus par Box2Home pour ce projet. - © IKEA
Les conteneurs ont été spécialement conçus par Box2Home pour ce projet. - © IKEA

Les colis s’offrent une croisière. En effet, depuis mercredi 14 décembre, Ikea a mis en place un nouveau service de livraison qui combine plusieurs modes de transport, dont la voie fluviale avec la Seine. « Ce projet marque une étape importante pour Ikea France et pour le groupe, a déclaré Johann Laurell, président et Chief Sustainable Officer d’Ikea France qui a eu 40 ans cette année. La livraison par voie fluviale et en véhicule électrique s’inscrit dans notre stratégie d’atteindre une livraison zéro émission en France d’ici 2025. »

Ikea n’est pas le premier retailer à utiliser ce mode de transport. Franprix réalise du transport fluvial depuis 10 ans, mais l’enseigne alimentaire de proximité l’utilise pour approvisionner ses magasins en produits secs. Le géant du meuble doit donc intégrer plus de complexité sur l’ordonnancement de ces colis avec plus d’adresses à livrer,  des plages horaires différentes et une typologie de produits différents.

Une fois déchargées du bateau, les caisses repartent sur des véhicules électriques qui s’occupent du dernier kilomètre. - © IKEA
Une fois déchargées du bateau, les caisses repartent sur des véhicules électriques qui s’occupent du dernier kilomètre. - © IKEA

Une rotation tous les jours pour livrer 450 clients quotidiennement

Concrètement, Ikea expédie par bateau depuis son entrepôt de Gennevilliers jusqu’au port de Bercy, dans le 6e arrondissement de Paris, les petits colis des commandes e-commerce. Les produits sont stockés dans des conteneurs conçus qui mettront entre 3,5 et 4 heures pour passer d’un port à l’autre par la Seine. Tout est tracé pour assurer un suivi complet.

Les conteneurs, conçus sur mesure par Box2Home, une filiale de Warning, attendent à quai pour être ensuite chargés sur des châssis de véhicules électriques. Les produits sont organisés par tournée et les livreurs circulent donc dans les différents arrondissements concernés avant de ramener la caisse vide au port. Elles seront reprises lors de la prochaine rotation. Le bateau circulera tous les jours, avec un aller et retour quotidien. L’objectif à terme est de servir 450 clients par jour avec un parc de 35 caisses.

Un gain de 300 000 kilomètres

Ce nouveau mode de livraison mis en place par Ikea avec Haropa Port, Box2Home (conteneur), Trusk (livreurs) et FM Logistic (Gestionnaire entrepôt Gennevilliers), doit permis à l’enseigne d’économiser par an environ 300 000 kilomètres par camion. Un chiffre important sur l’empreinte carbone et aussi la congestion de la ville.

« La livraison à domicile représentait 10 % de nos ventes en 2019 et désormais elle pèse pour 20 %, indique Emma Recco, directrice de la stratégie et du développement d’Ikea France. Nous devons trouver de nouvelles solutions pour accompagner ce développement. Avec la livraison par voie fluviale, nous réduisons notre empreinte carbone tout en fiabilisant le service pour le client. »

A la question de la rentabilité économique de ce mode de transport, la dirigeante assure qu’un équilibre se fait comparer à une livraison classique. « Il y a plus de ruptures de charge dans le transport fluvial mais les marchandises passent aussi moins de temps dans les embouteillages, on est donc plus efficace », souligne-t-elle. Rappelons également que Ikea a toujours facturé à ses clients des frais de livraison, estimant que c’est impératif pour garantir des prix bas. Cela vient donc aider au financement de ce nouveau service. Par ailleurs, le retailer entend également massifier un peu plus ses volumes quand la construction de son nouvel entrepôt situé sur le port de Limay sera finie. Il a d’ailleurs investi 120 millions d’euros dans ce projet, la preuve selon Emma Recco qu’Ikea mise sur le fluvial de façon pérenne.

Transférer cet article à un(e) ami(e)