Solutions et techno

Web3 : Arianee lève 20 millions d’euros pour transformer la relation client

Par Clotilde Chenevoy | le | Marketing

La start-up Arianee, spécialiste du Web3 (NFT), annonce une levée de fonds en série A de 20 millions d’euros menée par Tiger Global.

Arianee créé des NFT pour créer une nouvelle relation client au travers du produit. - © Républik Retail
Arianee créé des NFT pour créer une nouvelle relation client au travers du produit. - © Républik Retail

Bulle éphémère ou vraie révolution, toujours est-il que le Web3 (NFT, Metavers, réalité virtuelle) est l’un des sujets phares qui anime la communauté retail en ce moment. Et il a séduit Tiger Global qui a mené le nouveau tour de table mené par Arianee. La start-up, spécialisée notamment dans la création de NFT (Lire notre Guide Retail & NFT) vient d’annoncer une levée de fonds de 20 millions d’euros. Les investisseurs déjà présents au dernier tour de table - Bpifrance, ISAI, Noia Capital et Cygni Labs - ont participé également à cette série A. Et Commerce Ventures, Motier Ventures et Pierre Denis, ancien CEO de Jimmy entrent au capital avec Tiger Global.

Précisément, la structure de l’investissement de ce nouveau tour de table est composée d’actions dans la solution SaaS d’Arianee et de tokens $ARIA20, qui permettent le fonctionnement du protocole open source d’Arianee.

Un financement pour attaquer l’international et recruter des talents

 Cette opération doit permettre à la start-up d’accélérer son développement et d’accompagner les retailers dans la création d’une nouvelle relation client. Rappelons en effet qu’avec les NFT, qui reposent sur la blockchain, il est possible de créer un lien virtuel avec le produit et donc indirectement avec le propriétaire. Le luxe a pris un coup d’avance sur le sujet. Arianee a par exemple collaboré avec Le Printemps pour la création de ses NFT dans son magasin virtuel. La jeune pousse collabore aussi avec Breitling, où les NFTs servent de garantie et de carnet d’entretien aux montres. Mais le mass market s’y met aussi avec des cas très concrets, notamment dans l’alimentaire avec Monoprix et Carrefour ou encore Decathlon.

Techniquement, les produits d’Arianee s’appuient sur une plateforme SaaS qui permet aux marques de tokeniser des NFTs enrichis de fonctionnalités exclusives et uniques (airdrop généré par les utilisateurs, CRM, horodatage, données sur la transparence, réalité augmentée, déploiement dans le métavers, etc) et de les distribuer à tous types de publics.

Arianee travaille avec la technologie blockchain d’IBM. - © Républik Retail
Arianee travaille avec la technologie blockchain d’IBM. - © Républik Retail

L’opération va permettre à l’entreprise dont l’effectif a triplé depuis son dernier tour de table en mars 2021, d’ouvrir un bureau à New York et de recruter des talents. Pour Pierre-Nicolas Hurstel, CEO & co-fondateur d’Arianee : « Le web3 est en train de conquérir le monde et nous pensons que les marques devraient tirer parti de cette révolution pour reprendre le contrôle de leur présence et de leurs données sur Internet. Nous voulons construire des solutions accessibles à tous les utilisateurs, quels qu’ils soient. Pour cela, il faut des outils et des interfaces robustes et fluides permettant aux communautés de passer d’un monde à l’autre, du physique au numérique en passant par l’immersif. »

Transférer cet article à un(e) ami(e)