Solutions et techno

Valentin Auvinet (Decathlon) « Avec les NFTs, nous voulons créer des communautés autour des produits »

Par Clotilde Chenevoy | le | Marketing

Decathlon a commercialisé son premier produit associé à un NFT il y a quelques jours. Le début d’un nouveau gros projet touchant le Web3. Tous les détails avec Valentin Auvinet, Chief Metavers Officer au sein de l’enseigne.

Valentin Auvinet (Decathlon) « Avec les NFTs, nous voulons créer des communautés autour des produits »
Valentin Auvinet (Decathlon) « Avec les NFTs, nous voulons créer des communautés autour des produits »

Vous avez la charge des sujets Web3 au sein de Decathlon. Quel est votre rôle exactement ?

De par mon parcours, aux Etats-Unis et au Japon, je suis depuis des années l’effervescence autour des cryptos et des mondes virtuels. Depuis 5 mois, j’essaie de comprendre le Web3 au global et d’éclaircir qu’elle pourrait être la place de Decathlon dans ces nouveaux mondes, avec un focus particulier sur les NFTs et les metavers (Lire notre Guide NFT et Retail)

Nous venons de mener une première expérimentation avec la sortie de la sneaker Kipsta Barrio co-créée avec le sportif Séan Garnier et produite en édition limitée à 2008 exemplaires. Ce premier pas dans le Web3 nous aide dans la compréhension de cette nouvelle technologie, les façons dont les clients vont réagir à celle-ci et comment on va interagir avec la communauté ensuite.

Avant de détailler ce premier projet, que représente le Web3 pour Decathlon ?

Le NFT ne représente pas pour nous un objet à collecter à forte valeur et spéculatif. Il s’agit d’une clé d’entrée à des expériences nouvelles.

Autour du Web3, il y a plusieurs sujets avec vraiment deux piliers, la 3D et la blockchain. Sur la blockchain, elle offre des avantages notamment sur la partie token (ndlr : jeton numérique). Nous regardons de très près les NFT, qui permettent de lier un produit physique à des expériences digitales. 

Ils ne représentent pas pour nous un objet à collecter, à forte valeur et spéculatif. Il s’agit d’une clé d’entrée à des expériences nouvelles et variées. Les NFTs permettent de connecter le produit à des expériences digitales de manière générale.

Enfin, concernant le monde 3D, il s’agit de la réalité virtuelle et des metavers. Je ne peux pas trop en parler car les sujets sont confidentiels. Le sport dans les mondes virtuels peut nous impacter. Nous examinons la complémentarité entre le physique et le virtuel, et les nouveaux usages qui peuvent en ressortir. Nous avons déjà fait nos premiers pas dans la réalité virtuelle au travers d’un partenariat avec Eleven Tennis Table, disponible sur Oculus Quest.

Revenons sur les sneakers Kipsta Barrio et les NFTs. Quelle est la genèse du projet ?

Séan Garnier est un champion mondial de football freestyle qui a une énorme communauté avec de plus de 20 millions de followers sur les réseaux sociaux, Tik Tok, Instagram et autres. Rien que le fait de créer une chaussure avec lui est déjà un joli projet. Il s’est télescopé avec notre souhait d’expérimenter les NFTs. Sa communauté est jeune et plutôt en phase avec ces univers-là. Le cadre de test était donc pertinent. Nous n’avons pas communiqué outre mesure autour du NFT pour ne pas éclipser le produit. Nous allons apprendre au fil des semaines sur les façons d’interagir avec la communauté. 2008 NFTs ont été créés. Les clients devront scanner un QR Code présent avec la chaussure pour pouvoir récupérer le certificat numérique. (NDLR : tous les exemplaires ont été vendus en 24 heures).

Les clients ayant un NFT Barrio accéderont à diverses expériences. - © Decathlon
Les clients ayant un NFT Barrio accéderont à diverses expériences. - © Decathlon

Techniquement, vous avez choisi la blockchain Tezos. Pourquoi ?

Nous l’avons choisi pour trois raisons. La première, c'était le côté éco-responsable de la blockchain. Une transaction consomme moins qu’un e-mail. C’était très important pour nous afin d’être en phase avec notre stratégie RSE. La deuxième raison est financière, avec les tarifs liés à la blockchain. Sur les anciennes technologies, les frais sont lourds, pour nous et pour les utilisateurs. Avec Tezos, qui est plus récente, c’est bien plus abordable. Autrement dit, nos clients pourront partager facilement les NFTs sans frais de transfert prohibitif. Enfin, l’écosystème de cette blockchain était en adéquation avec notre projet puisqu’ils ont un positionnement sports entertainment et retail. Des acteurs comme RedBull, Guerlain, McLaren ou encore Manchester United ont opté pour Tezos.

Ce NFT Barrio servira à quoi par la suite ?

Nous allons mettre en ligne prochainement le vestiaire Decathlon, accessible via une url dédiée. Le client devra y créer un compte et il y aura aussi une connexion avec son wallet pour détecter s’il a nos NFTs. Dans le cadre du projet Barrio par exemple, les acquéreurs du modèle recevront la chaussure en 3D ou encore ils participeront à un chat vidéo avec Sean Garnier… On imagine aussi les associer à la conception des prochaines collections en choisissant les couleurs. Ils recevront régulièrement par mail des informations sur les actualités et autres animations auxquelles le NFT lui donne droit. Notre objectif consiste à créer une communauté autour du produit.

Transférer cet article à un(e) ami(e)