Rse

Avec (Re)Store, les Galeries Lafayette s’ouvre à l’économie circulaire

Par Clotilde Chenevoy | le | Seconde main

Produits de seconde main, marques responsables et des services associés… au troisième étage du magasin Haussmann, les Galeries Lafayette s’emparent de l’économie circulaire sous toutes ses formes.

Au troisième étage du magasin Haussmann, les clients peuvent découvrir l’espace (re)store. - © Galeries Lafayette
Au troisième étage du magasin Haussmann, les clients peuvent découvrir l’espace (re)store. - © Galeries Lafayette

« Renouvelez, revendez, recyclez ». Dans le renouveau du magasin Haussmann, le groupe Galeries Lafayette a créé un espace de 500m² dédié à l’économie circulaire, sous toutes ses formes. Ce projet baptisé (Re)Store intervient trois ans après le lancement du label Go for Good qui signale les produits à impact réduit sur l’environnement. Il s’inscrit dans un mouvement de fonds autour du renouveau de l’offre face aux nouvelles attentes des consommateurs

« Alors que 30 % des Français ont acheté de la seconde main au cours des 12 derniers mois, nous sommes fiers de pouvoir désormais répondre aux attentes de nos clients sur ce nouveau marché en pleine expansion, a déclaré Nicolas Houzé, directeur général des Galeries Lafayette et du BHV dans un post sur les réseaux sociaux. En tant que leader français des grands magasins, avec pour vocation de démocratiser un commerce plus responsable, il était légitime que nous proposions un concept et une offre à la fois diversifiés et désirables, incluant un écosystème complet de produits et de services, car la seconde main a aujourd’hui plus que jamais sa place dans nos magasins. »

De la seconde main gérée par 7 partenaires

Les clients pourront ainsi découvrir une offre de produits vintage dans ce nouvel espace installé au 3e étage. Sept partenaires spécialisés dans la seconde main prennent leur quartier, certains en exclusivité. Citons ainsi Monogram, spécialiste des pièces de maisons de luxe et de labels pointus, Relique qui propose des vêtements et décorations inspirés par les années 70, Petite Chineuse qui farfouille dans les arrières boutiques, les brocantes et les endroits gardés secrets à Paris ou ailleurs pour trouver des fripes méritant une nouvelle vie, ou encore CrushON, une plateforme qui rassemble en ligne plus de mille vendeurs professionnels de vêtements et d’accessoires de seconde main.

Des articles neufs par des marques engagées

A côté de ces articles vintage, l’étage propose également un espace aux marques engagées dans une mode plus responsable. Upcycling, réutilisation de chutes de tissus, matières naturelles, biologiques ou recyclées, séries courtes… Les articles sont neufs mais avec la promesse d’être plus vertueux ou durables. Parmi les marques partenaires, il y a Patine, Salut Beauté, Maison Flore, ou encore Patagonia.

Au-delà du textile, (re)Store propose aussi un espace droguerie façon concept store avec des cosmétiques rechargeables, de la lessive ultra-concentrée, des gourdes, ou encore du savon de Marseille…

Un espace pour que les clients revendent aussi

Des services viennent aussi en complément de l’offre produits. Ainsi, les clients peuvent rapporter des articles pour les revendre via les partenaires de l’espace. Il est également possible de ramener des textiles, chaussures, flacons de parfum ou maquillage pour du recyclage. Les clients y gagnent alors des points de fidélité. Un moyen de créer du lien en sortant d’une logique purement commerciale, à l’instar de L’Occitane ou encore de Decathlon.

Transférer cet article à un(e) ami(e)