Stratégie retail

Cédric Taravella, ex-Etam, rejoint Don’t Call Me Jennyfer

Par Clotilde Chenevoy | le | Organisation

Cédric Taravella, ancien CEO d’Etam, devient directeur digital de l’enseigne Don’t Call Me Jennyfer. Il doit notamment affiner la stratégie e-commerce de la marque et le positionnement comme plate-forme de référence des adolescents.

Cédric Taravella, auparavant CEO d’Etam, devient directeur digital de l’enseigne DCM Jennyfer. - © DCMJ
Cédric Taravella, auparavant CEO d’Etam, devient directeur digital de l’enseigne DCM Jennyfer. - © DCMJ

De marque moribonde, Don’t Call Me Jennyfer est désormais devenue incontournable sur le segment des 10-18 ans, s’appuyant sur des magasins devenant des medias. Pour accélérer sa transformation digitale, l’enseigne vient de recruter Cédric Taravella en qualité de directeur digital. En fonction depuis le 3 mai, il a été CEO d’Etam.

Il aura « pour mission de repenser le digital et de renverser les codes établis dans l’e-commerce comme Don’t Call Me Jennyfer le fait depuis 3 ans dans le retail et dans ses médias », indique la direction. La nouvelle recrue a notamment piloté le projet omnicanal et plus largement la transformation digitale de la marque de lingerie Etam, en tant que CDO puis CEO.

Réinventer l’expérience e-commerce

« Depuis 2018, Don’t Call Me Jennyfer a opéré un tournant dans son histoire et sur son image de marque, résume  Sébastien Bismuth, président-directeur général DCMJ. Avec l’arrivée de Cédric Taravella et les équipes déjà en place, nous sommes maintenant complètement armés pour accélérer non seulement notre leadership mais plus encore de devenir le label incontesté des adolescents. »

 « Je crois réellement que beaucoup de choses sont encore à inventer, assure Cédric Taravella, directeur du digital. Je vais mettre à profit mon expérience et ma passion pour créer une expérience cliente hors du commun, bousculer les business models et tirer profit de la traction déjà très forte. »

Le directeur digital doit travailler en étroite collaboration avec Jean-Philippe Evrot, focalisé sur la marque et le media, pour donner corps à cette plate-forme dédiée aux adolescents. DCM Jennyfer compte y apporter autant du contenu que des produits. Et le directeur digital de préciser : « ce positionnement pourra passer par des acquisitions extérieures. »

Pour en savoir plus:

Transférer cet article à un(e) ami(e)