Stratégie retail

Marché du bricolage en 2021 : une croissance de 10,2 % et Adeo largement leader

Par Clotilde Chenevoy | le | E-commerce

Le marché du bricolage atteint en 2021 un chiffre d’affaires de 34 milliards d’euros. La GSB est largement gagnante, avec Adeo en leader du secteur. Tous les détails avec l’étude FMB/Inoha.

Le marché du bricolage atteint en 2021 un chiffre d’affaires de 34 milliards d’euros. - © D.R.
Le marché du bricolage atteint en 2021 un chiffre d’affaires de 34 milliards d’euros. - © D.R.

Le bricolage ne connait pas la crise ! L’engouement des Français pour cette activité n’a pas faiblit en 2021 selon les derniers chiffres dévoilés par la FMB / Fédération des Magasins de Bricolage et INOHA / les Industriels du Nouvel Habitat. Ainsi, le marché du bricolage en 2021 représente 34 milliards d’euros, pour une croissance de 10,2 %, alors que le secteur avait déjà connu une belle augmentation en 2020 de l’ordre de 13 %.

Répartition de la croissance en 2021 par secteur. - © FMB/INOHA
Répartition de la croissance en 2021 par secteur. - © FMB/INOHA

Sans surprise, la crise sanitaire, les différents confinements et le développement du télétravail ont incité les Français à prendre davantage soin de leur intérieur. Les ventes immobilières dans l’ancien restent aussi très élevées, avec 1,2 million de transactions annuels et elles impliquent majoritairement des travaux. D’autres facteurs rentrent en ligne de compte indique Juliette Lauzac, chargée d’études : « l’activité dynamique de l’artisanat associée à la montée en compétence des particuliers en bricolage qui entreprennent de plus en plus de travaux lourds, face à des délais d’intervention qui ne cessent de s’allonger chez les artisans. Ce dernier élément est un réel levier pour les années à venir. »

Les spécialistes tirent leur épingle du jeu en ligne et en magasin

En 2021, ce sont les enseignes spécialisées qui s’en tirent le mieux, les stratégies omnicanales déployées ont permis aux Grandes Surfaces de Bricolage de développer leur vente en ligne et en magasin. EN 2020, seul les ventes en ligne avec explosé. Il y a rééquilibrage qui s’est opéré. Désormais, les GSB ont pris 4 % de PDM sur l’e-commerce. Elles dominent aussi toujours le marché avec 71 % des parts de marché en valeur, suivies par les négoces (14 %), les pure players (11 %) et les GSA (4 %).

Décryptage de la croissance des grand surfaces du bricolage en 2021. - © FMB/INOHA
Décryptage de la croissance des grand surfaces du bricolage en 2021. - © FMB/INOHA

Du côté des acteurs, quatre grands groupes détiennent 93 % du marché, alors qu’il existe 14 enseignes au total. Adeo est largement leader avec 45 % de parts de marché (10,8 milliards d’euros) obtenues avec ses enseignes Leroy Merlin, Weldom et Bricoman. Kingfisher est le challenger avec 26 % de PDM (6,3 milliards d’euros) avec Castorama et Brico Dépôt. Les Mousquetaires sont en troisième position avec 14 % de PDM (3,4 milliards d’euros) avec Bricorama, Batkor, Bricocash et Bricomarché. Le 4e gros acteur est Mr. Bricolage avec 8,5 % de PDM (2,1 milliards d’euros) avec Mr.Bricolage et Briconautes.

Les chiffres d’affaires des enseignes en 2021. - © FMB/Inoha
Les chiffres d’affaires des enseignes en 2021. - © FMB/Inoha

Un marché 2022 qui devrait encore croître

La direction prise par le marché du bricolage en 2020 et 2021 devrait se maintenir en 2022 selon Mathieu Pivain, président FMB : « Les fondamentaux bons et biens orientés en 2021 et nous pensons qu’ils resteront sur ce niveau. Le niveau de transaction a été élevé en 2021 et il devrait le rester en 2022. 61 % des ménages qui ont acquis un bien en 2021 et veulent effectuer des travaux en 2022 selon une enquête d’une enseigne membre FMB. Par ailleurs, la base de clients s’est agrandie depuis 2020. Aux enseignes et aux industriels de garder travailler cette base et de continuer à la développer. »

Même analyse côté industriels avec Jean-Luc Guéry, président Inoha qui souligne que «  le marché a progressé alors que nous n’avons aucune visibilité sur le marché depuis 2 ans. La filière a montré qu’elle savait réagir à des contextes incertains.  Depuis le 15 mars 2020, nous nous sommes rapprochés comme jamais entre industriels et enseignes. Nous avons appris à mieux travailler ensemble, notamment au niveau de la logistique et de la prévision de ventes. »

La croissance du marché du bricolage est découpé en trois phases distinctes. - © FMB/INOHA
La croissance du marché du bricolage est découpé en trois phases distinctes. - © FMB/INOHA

Transférer cet article à un(e) ami(e)