Solutions et techno

Carrefour et Procter & Gamble expérimentent le metavers comme nouvel outil d’activation commerciale

Par Clotilde Chenevoy | le | Marketing

Du 20 au 22 juillet, les consommateurs pourront vivre une nouvelle expérience dans le metavers conçue par Carrefour et Procter & Gamble, afin de découvrir les produits Mr.Propre. Un test qui doit aider les deux groupes à comprendre le potentiel du web3 à des fins marketing.

Avec la Maison de Mr.Propre, les internautes peuvent découvrir du 20 au 22 juillet quelques produits - © Républik Retail
Avec la Maison de Mr.Propre, les internautes peuvent découvrir du 20 au 22 juillet quelques produits - © Républik Retail

Carrefour continue dans sa prospection autour du metavers. Après les NFBees sur The Sandbox, le recrutement dans le metavers de profils tech, le distributeur s’attaque cette fois-ci au sujet sous un angle marketing et communication. Il expérimente avec un poids lourd des PGC, Procter & Gamble, le potentiel que cette technologie peut avoir pour de l’activation commerciale. Ainsi, du 20 au 22 juillet, les consommateurs pourront se connecter à la maison de Mr.Propre pour en savoir plus sur les produits de la marque et participer à un jeu concours pour gagner des bons de 40 euros d’achat à utiliser sur le site e-commerce du retailer.

Renouveler le marketing et la publicité avec le Web3

« Ce que l’on fait aujourd’hui est une innovation, c’est la première fois que l’on a une alliance entre un distributeur et une marque de grande consommation autour du metavers, se réjouit Elodie Perthuisot, directrice exécutive e-commerce, data et transformation digitale chez Carrefour. Nous sommes dans une logique de test et de compréhension. Personne n’a encore vraiment craqué la forme que prendra le metavers mais on sait que cela prendra de l’ampleur à l’avenir. Pour le savoir, il faut oser, tester et apprendre des retours des consommateurs. L’expérimentation menée avec Mr.Propre est à comparer à des publicités classiques et aux displays. Le Web3 doit permettre de renouveler ce marketing. »

Du côté de Procter & Gamble, Ioana Matei, Head of Immersive Tech & IT Leader France BeNeLux, souligne que le metavers n’est pas nouveau en soi mais que depuis 18 mois, un écosystème est en train de se créer. Et de nouvelles possibilités apparaissent. « Nous avons testé lors du dernier salon CES de Las Vegas la plate-forme P&G LifeLab pour présenter nos produits et les visiteurs restaient en moyenne 25 minutes, raconte la directrice. C’est la durée d’un épisode Netflix, ce n’est pas rien. Nous avons donc eu envie d’aller plus loin et d’identifier comment créer de l’utilité et de la valeur. »

P&G utilise sa plate-forme Lab Life pour créer l’expérience la Maison de Mr.Propre. - © Républik Retail
P&G utilise sa plate-forme Lab Life pour créer l’expérience la Maison de Mr.Propre. - © Républik Retail

Un projet immersif mais simple pour l’utilisateur

Le projet la Maison de Mr.Propre a été pensé pour être très facile d’accès pour les consommateurs. Le fait de passer par la plate-forme de Procter & Gamble évite en effet de créer des comptes sur The SandBox, Decentraland ou encore Roblox où l’anglais est de mise partout et l’accès moins aisé. Même pour les deux groupes, c’est aussi plus simple à gérer car ils ne sont pas tributaires d’une mise à jour d’un tiers.

L’expérience peut se vivre depuis un pc ou un mobile, pas besoin de casque ; Les consommateurs auront à cliquer sur une url, à se créer un compte et un avatar pour arriver sur la plate-forme. Républik Retail a testé l’expérience depuis un ordinateur et l’opération se fait en quelques minutes. On navigue avec les flèches du clavier pour se déplacer.

En entrant sur plate-forme, on arrive sur une agora avec un portail pour accéder au jeu. - © Républik Retail
En entrant sur plate-forme, on arrive sur une agora avec un portail pour accéder au jeu. - © Républik Retail

L’accès à l’espace Mr.Propre se fait via un portail dans lequel l’internaute est transporté. Il peut alors voir 4 produits différents de la marque, exposés dans les pièces où ils peuvent être utilisés. Un autre portail est présent pour accéder au jeu. Il s’agit de nettoyer le plus de tâches possibles avec une éponge pendant deux minutes. « Nous voulons faire comprendre aux clients que Mr.Propre peut être utilisé sur toutes les surfaces, explique Ioana Matei. Nous verrons à l’issue de ce test si les consommateurs perçoivent bien nos messages clés. L’avantage du metavers c’est que l’on peut les solliciter en temps réel pour comprendre leur ressenti. » Pas évident, il manquait selon nous quelques données produits écrits pour mieux comprendre les produits. Mais des ajustements se feront certainement au fil des tests. La directrice de Procter & Gamble a laissé sous-entendre qu’il y aura d’autres expérimentations à venir.

Techniquement, la plate-forme est une plate-forme de jeux vidéo mais la directrice précise que l’on est dans le metavers car « elle répond à trois critères : elle est immersive même sans casque, il y a une communauté avec laquelle on peut interagir, et on est sur un mode de co-création. Par ailleurs, elle se distingue des jeux vidéo classiques car elle a un lien avec le physique. » En effet, dans la maison de Mr. Propre, les clients peuvent découvrir des petites animations autour des produits et cliquer sur une bulle qui affiche le logo Carrefour. Une nouvelle fenêtre s’ouvre alors et l’internaute se retrouve sur la page du produit en question sur le site e-commerce du retailer.

LabLife peut accueillir jusqu’à 200 personnes simultanément et 30 personnes simultanément dans la Maison de Mr.Propre. En cas de forte affluence, elle ajoutera en dynamique des « étages » supplémentaires identiques pour répartir les flux. Rendez-vous donc après le 22 juillet pour connaître l’appétence des clients pour ce nouveau mode de publicité. 

Les images de l’espace 

Transférer cet article à un(e) ami(e)