Stratégie retail

Découvrez le programme de Retail Days Printemps 2022

Le | Contenu sponsorisé - Enseignes

Les 8 et 9 mars se tiendra la 8e édition des Retail Days, à Deauville. Découvrez le programme de ces deux jours qui s’annonce intense.

Retail Days Printemps 2022 se tiendra les 8 et 9 mars à Deauville. - © Républik Retail
Retail Days Printemps 2022 se tiendra les 8 et 9 mars à Deauville. - © Républik Retail

Le retail est en perpétuelle ébullition. Suivre les dernières tendances tout en gardant un œil sur l’opérationnel est un exercice complexe. Retail Days c’est l’évènement qui permet sur deux jours de prendre de la hauteur, d'échanger entre pairs et avec des prestataires innovants sur les enjeux du moment et de trouver des solutions opérationnelles pour y répondre.

La 8e édition du sommet des dirigeants d’enseignes, qui se déroule les 8 et 9 mars, est placée sous les meilleurs auspices. Plus de 50 prestataires ont été retenu et une centaine de dirigeants d’enseignes sont attendus dont Rami BAITIEH (Directeur exécutif de Carrefour France), Gabriele BETTI (Managing Director Marionnaud), Olivier LE GARLANTEZEC (Global Partnerships Director LVMH), Virginie BARBOUX (DGA Communication, Digital & Expérience Client chez Best Western Hotels & Resorts) Maxime MONFROY (Global retail performance manager Balanciaga) ou encore Jean-Christophe GARBINO (CEO FASHION CUBE).

Entre les trois repas d’affaires et les pauses dans l’hôtel Le Royal Barrière de Deauville, tout est fait pour générer un maximum de netwoking dans une ambiance très cosy.

S’inscrire à Retail Days.

Découvrez les photos de la dernière édition de Retail Days : 

Au programme de Retail Days, beaucoup de networking, des rendez-vous individuels et personnalisés pour répondre aux problématiques du moment et des ateliers débats. Chaque thème, qui répond à une préoccupation du retail, est débattu pendant 45 minutes. Les uns partagent leur expertise, les autres leurs questionnements, sous la houlette de Marc Dumas qui s’attache à faire avancer les discussions et proscrire la langue de bois.

Voici les 10 thèmes des ateliers débats retenus cette année :

  • Marketing - Comment augmenter la désirabilité de sa marque ?

Pour émerger dans la multitude des canaux de vente et notamment sur le digital, le poids de la marque revêt encore plus d’importance qu’avant. Comment s’attirer la préférence des consommateurs et qui doit gérer le sujet en interne ? Quels engagements prendre pour répondre aux attentes des clients ? Quelles méthodes adopter pour émerger sur le digital ? Quels services déployer pour se différencier ? Quel budget alloué au sujet et à qui ?  

  • Réseaux sociaux - Quelle task force mettre en place pour capitaliser sur ce nouveau canal ?  

Le social selling a connu une accélération phénoménale avec la crise sanitaire. Le live shopping se généralise et de nouvelles fonctionnalités apparaissent sur les réseaux sociaux pour faciliter l’achat en quelques clics. Toutes les plates-formes n’ont en revanche pas la même cible et demandent beaucoup de contenus. Quels réseaux sociaux choisir ? Quels messages pousser ? Quel lien faire avec le réseau physique ? Qui doit piloter la stratégie des réseaux sociaux ? Quel budget dégagé pour le sujet ? Quels sont les KPI à mettre en place et faut-il en attendre un ROI ?

  • Paiement - Location, abonnement, paiement fractionné : comment le paiement devient un enjeu de service ?

Le paiement a toujours été névralgique dans le commerce. Mais depuis 2 à 3 ans, il devient un enjeu de service. Les clients ont basculé dans une logique d’usage pour certaines catégories de produits. Comment s’emparer de cette tendance ? Quelle infrastructure et outils déployés ? Quid de la législation ? Comment diffuser ces services, en ligne, en magasin ou en mode omnicanal ? Qui doit avoir la main dessus ? Faut-il tout faire soi-même ou externaliser le service ? Quel ROI avoir et comment le calculer ?

  • Logistique - Quelles méthodes pour baisser la facture des retours ?

L’e-commerce a représenté 13,1 % du retail en 2020 selon la Fevad. Un chiffre qui prend de l’ampleur chaque mois et qui vient gonfler les volumes à traiter par les retailers. Les consommateurs s’attendent plus que jamais à ce qu’un achat magasin ou web soit traité de la même façon. Notamment pour les retours. Quelle organisation logistique mettre en place pour limiter le coût des retours ? Quels contrôles mettre en place pour limiter la fraude ? Quelle politique adopter quant aux remboursements des produits ? Comment rendre le plus rapidement possible le produit retourné de nouveau disponible à la vente ? 

  • Technos - Robotisation, IA, blockchain : quels outils pour gagner en efficacité ?

Les solutions disponibles sur le marché pour automatiser plus ou moins les opérations sont nombreuses. Mais que faut-il en attendre ? Quelles sont les solutions qui permettent un ROI le plus rapide ? Qui doit piloter les choix d’investissement ? A quelle échéance faut-il attendre un retour sur investissement ? Comment accompagner les équipes face à ces changements d’outils ?

  • RSE - Est-ce un nouveau standard ou un nouvel état d’esprit ?

Beaucoup d’études pointent que la RSE devient un sujet important pour les consommateurs. Mais on sait que les Français peuvent être aussi très ambigus avec des convictions qui ne se retrouvent pas toujours dans leurs achats… La RSE est-elle un sujet du moment ou un nouveau standard ? Faut-il vraiment s’engager sur des sujets au risque de devenir clivant ? Quels engagements prendre ? Quelles actions mener ? Comment piloter sa stratégie RSE ? Comment communiquer sur le sujet sans tomber dans le greenwashing ?

  • Data - Comment doper son organisation à la data produit ?

Avec la digitalisation du commerce et la montée de la conscience environnementale des clients, les retailers doivent disposer d’une data produit de plus en plus complète. Il faut qu’elle intègre plus d’informations sur la traçabilité des produits par exemple et aussi qu’elle se diffuse plus facilement au sein de l’entreprise. Comment techniquement s’assurer de la qualité et de la fiabilité de la data ? Qui doit piloter le sujet ? Quelle gouvernance mettre en place ? Comment embarquer l’ensemble des équipes sur ces sujets ? Quels investissements dégagés pour les outils et la formation ?

  • E-commerce - Quelles bonnes pratiques pour déployer une marketplace efficacement et sans perdre son âme ?

La vente sur marketplace a bondi de 27 % en 2020 pour atteindre 15 % du volume d’affaires du panel iCE 100 ventes de produits Fevad. De plus en plus de retailers proposent une extension de gammes via des marketplaces. Mais quels produits proposés sans risquer de la cannibalisation ? Techniquement comment en déployer une ? Comment gérer la relation client pour des articles que l’enseigne n’a pas directement vendus ? Inversement, comment faire également émerger sa marque sur des marketplaces tierces et quels produits vendre ? Perd-on le lien avec le client en passant par ce type de canal ? Est-ce finalement attractif pour une marque ? 

  • Drive-to-store - Peut-on sortir de la bataille du prix et de la promo ?

Le sujet du pouvoir d’achat revient sur le devant de la scène avec le spectre de l’inflation. Le retail est habitué à aux campagnes de promotions massives. Mais faut-il miser sur la promotion pour attirer les clients ? Quels produits mettre en promotion ? Quels seuils de promo avoir pour ne pas abimer la marque ? La personnalisation des promos est-elle efficace pour améliorer le ROI des campagnes ? Quels autres leviers peuvent servir de drive-to-store ?

  • Magasins - Comment repenser les concepts pour coller aux nouveaux parcours clients ?

La pandémie a changé les habitudes de consommation des Français. La digitalisation des commerces a pris de l’ampleur et impose de réviser ses parcours clients. Quelle place laisser au digital en magasin ? Comment créer des expériences qui permettront d’attirer les clients ? Quid du rôle des vendeurs ? Quel lien avec le Web 3 (Metavers et NFT) ?

S’inscrire à Retail Days  les 8 et 9 mars 2022 à Deauville.

Transférer cet article à un(e) ami(e)