Expérience client

Avec EasyBox, Cora propose des points de retrait sur les lieux de travail

Par Clotilde Chenevoy | le | Livraison

Cora expérimente dans deux villes un container robotisé, réfrigéré, permettant aux employés le retrait de leurs courses sur leur lieu de travail 24h/24, sans frais.

Easybox est un conteneur robotisé dédié au retrait de commandes e-commerce. - © Cora
Easybox est un conteneur robotisé dédié au retrait de commandes e-commerce. - © Cora

Cora, en partenariat avec Cleveron et Instore Solution, a créé EasyBox, un conteneur robotisé et réfrigéré qui doit permettre aux clients d’accéder à toute l’offre du site e-commerce sans minimum de commande ni de frais, et ce, en allant tout simplement sur le parking de leur entreprise.

Ce scénario est actuellement en test depuis février 2021 avec deux implantations sur un siège social d’entreprise à Villeneuve d’Ascq (59) et un établissement de santé à Caen (14). « En prenant en compte et s’adaptant aux contraintes d’emploi du temps, ce service de conciergerie premium proposé de manière exclusive par Cora, permet à nos partenaires de participer simplement et sans investissement significatif à l’équilibre vie personnelle - vie professionnelle de leurs salariés, estime Vincent Levy, directeur e-commerce et cross-canal Cora France. Avec la mise à disposition d’une gamme complète de produits délivrée directement sur le lieu de travail Cora montre encore une fois ses capacités d’innovation au service des consommateurs. »

EasyBox dispose d’un mini transstockeur pour gérer les commandes.
EasyBox dispose d’un mini transstockeur pour gérer les commandes. - © Cora

D’autres localisations sont à l’étude et verront le jour en 2021. Cora cible les zones privées situées autour de 50 kilomètres d’un magasin. Ce dernier s’occupera donc de déposer les commandes dans le conteneur et les clients pourront venir les chercher à leur convenance.

Cora n’est pas le premier à tester ce type de scénario. Carrefour expérimente aussi un système robotisé, travaillant avec Retail Robotic. Les clients du 14e arrondissement de Paris, près d’Alésia, récupèrent ainsi leurs courses à leur convenance. Intermarché avait testé, lui, des casiers réfrigérés, non robotisés donc sur Paris, mais le test n’a pas été concluant. A Lyon, Système U teste une variante avec le drive truck qui rencontre un certain succès. Le distributeur a créé des drives mobiles qui viennent sur des jours et heures fixes, dans des lieux privés comme un campus universitaire.

Toutes ces expérimentations suivent la même logique : apporter de la praticité aux clients tout en cherchant à faire faire le dernier kilomètre aux consommateurs pour baisser le coût opérationnel du service.

Transférer cet article à un(e) ami(e)