Stratégie retail

Marie Schott prend la tête de The Kooples

Par Clotilde Chenevoy | le | Organisation

Marie Schott succède à Romain Guinier au poste de CEO de The Kooples. Le groupe MF Brands lui confie comme mission le développement de la promesse de marque, la transformation digitale et l’expansion internationale.

Marie Schoot devient CEO de The Kooples. - © The Kooples
Marie Schoot devient CEO de The Kooples. - © The Kooples

Changement de tête pour The Kooples. Le groupe MF Brands vient d’annoncer que Marie Schott rejoignait l’enseigne pour remplacer Romain Guinier qui quittera prochainement le groupe pour poursuivre un nouveau projet professionnel.

La nouvelle CEO aura trois axes de travail :« accentuer la créativité et la désirabilité de la marque et poursuivre son développement digital et international ». 

Cette diplômée d’HEC a commencé sa carrière dans le conseil, en intégrant le cabinet Braxton consulting (Deloitte consulting) en 1996 puis trois ans plus tard, Mercer Management Consulting. Elle se tourne vers le secteur textile dès 2002 en rejoignant le groupe Vivarte en tant que chargée de mission auprès du président. Cinq ans plus tard, elle crée la marque Undiz, filiale d’Etam, avant de devenir CEO de la marque Etam en 2011. En 2020, elle crée sa propre marque de slow lingerie, AnaShaf, née après deux ans de recherches et de discussions avec des femmes, via l’espace de discussion « Bra Revolution ».

« Je me réjouis de l’arrivée de Marie Schott dont j’apprécie la passion et l’énergie, a déclaré Thierry Guibert, Président de MF Brands Group. Son parcours entrepreneurial et son expertise du produit sont des atouts majeurs à la réussite de sa mission. Plus que jamais nous souhaitons accentuer la créativité et l’innovation au sein de nos marques. C’est ce dont Marie a fait preuve ces dernières années en guidant le repositionnement d’une marque iconique du vestiaire féminin et en se lançant des défis entrepreneuriaux audacieux. Nous comptons donc sur son talent et son engagement pour accélérer encore le rythme de croissance de The Kooples. »

Transférer cet article à un(e) ami(e)