Stratégie retail

Klépierre : Thomas Lourenço devient directeur des opérations Groupe

Par Clotilde Chenevoy | le | Organisation

Thomas Lourenço remplace Beñat Ortega au poste de Chief Operating Officer chez Klépierre. Il aura pour mission d’accompagner la reprise des centres commerciaux dans les 10 pays où le groupe est présent.

Thomas Lourenço devient Chief Operating Officer chez Klépierre. - © Klépierre
Thomas Lourenço devient Chief Operating Officer chez Klépierre. - © Klépierre

La foncière Klépierre vient d’annoncer la nomination de Thomas Lourenço au poste de Chief Operating Officer en remplacement de Beñat Ortega. Dans ses missions, il a la responsabilité des équipes dans les 10 pays où les centres commerciaux du groupe sont implantés, pilotant l’ensemble des métiers opérationnels. Il aura donc en charge les sujets de commercialisation, asset management, marketing, digital, gestion des centres (sécurité, sûreté, maintenance) et de la mise en œuvre de la stratégie RSE du groupe Act for Good® dans les centres commerciaux. Il reportera au président du directoire.

Des armes acquises chez H&M

Ce diplômé d’HEC a notamment été aux commandes du développement de H&M en France. Il a été directeur général de 2007 à 2019 et accompagné la transformation omnicanale, sociétale et environnementale de l’enseigne. Il avait intégré la marque en 2002 comme directeur financier France. Une responsabilité qu’il a occupé pendant 5 ans avant de prendre la direction générale.

La nouvelle recrue arrive dans un contexte qui repasse au vert pour Klépierre. Le groupe a en effet annoncé dans son dernier rapport d’activité être revenu sur des niveaux d’avant-covid. « Si l’année 2021 a démarré dans un contexte inédit de nouvelles fermetures de centres commerciaux, nos visiteurs sont très massivement revenus dès leur réouverture et ce signal fort confirme à lui seul l’utilité sociétale et la pérennité des lieux dans lesquels nous investissons », a déclaré Jean-Marc Jestin, président du directoire. Le portefeuille de Klépierre est estimé à 20,7 milliards d’euros au 31 décembre 2021, pour un revenu de 1,1 milliards d’euros.

Une transformation pour attirer les clients et les marques

Klépierre a en revanche ajusté son offre pour renforcer les expériences sur site, que cela soit avec de l’événementiel pur ou la création de magasins éphémères. « Les pop-up stores apportent un supplément d’offre sous une forme inédite, estime le groupe. Un attrait pour les visiteurs qui découvrent ainsi de nouveaux concepts de marque, et un atout pour ces enseignes qui viennent à la rencontre directe d’un nouveau public. »

Par ailleurs, le groupe a renforcé la relation client avec un programme de fidélité par centre. Il permet de proposer des offres et avantages accessibles sur le lieu qu’il fréquente. Lancé à l’automne 2021, le dispositif d’adhésion a fédéré 200 000 membres en quelques mois et ce sont 15 nouveaux centres qui déploient l’application en 2022.

Les chiffres du groupe Klépierre en 2021 :

Les chiffres du groupe Klépierre en 2021 - © Klépierre
Les chiffres du groupe Klépierre en 2021 - © Klépierre

Transférer cet article à un(e) ami(e)