Expérience client

Animaux de compagnie : un marché en pleine expansion

Le | Contenu sponsorisé - Marketing in store

PetTech, alimentation bien-être, mutuelles santé ou même bar à croquettes, les innovations se multiplient autour des animaux pour séduire et répondre à la demande des consommateurs. Explications avec Ludovic Noël, directeur général d’Altavia Aura.

Le marché des animaux de compagnie atteint plus de 5 milliards d’euros de CA en 2020. - © D.R.
Le marché des animaux de compagnie atteint plus de 5 milliards d’euros de CA en 2020. - © D.R.

Avec plus d’un foyer sur deux qui possède un animal de compagnie, l’attachement des Français pour leurs animaux est indéniable, faisant de ce marché un secteur en pleine expansion. La pandémie est venue encore renforcer cette croissance avec 6 % d’augmentation en 2020, soit un marché multiplié par 1,5 en l’espace de 10 ans. Le marché a atteint plus de 5 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2020.

Les enseignes spécialisées diversifient leur offre

Les magasins spécialisés font partie des premiers bénéficiaires de cette forte croissance. Ainsi, Maxi Zoo a vu son chiffre d’affaires augmenter de 25 %, soutenu par l’ouverture de 180 magasins ces 5 dernières années et 45 nouveaux magasins en prévision pour 2022. Afin de rendre son commerce physique toujours plus attractif, l’enseigne n’y propose plus seulement la vente de produits alimentaires ou d’accessoires, mais veille aussi à disposer d’une offre de services pour ses clients.

« Maxi Zoo travaille sur deux axes, explique Ludovic Noël, directeur général chez Altavia AURA. Tout d’abord, elle mise sur son école de formation, le Compétence Club, qui permet de mettre à niveau toutes les compétences de ses collaborateurs afin de ne plus avoir des vendeurs en magasin mais des professionnels, experts des animaux de compagnie. Grâce à ce système, Maxi Zoo met en valeur ses magasins car les propriétaires d’animaux de compagnie ont besoin d’expertise et de conseils. Son deuxième axe, c’est un magasin qui devient une plateforme de services : on y peut prendre rendez-vous pour du toilettage par exemple, à terme pour une consultation vétérinaire, ce n’est plus uniquement un lieu d’achat ».

Des retailers qui privilégient l’omnicanalité

L’e-commerce ayant petit à petit gagné du terrain sur les magasins physiques, il représente aujourd’hui 15 % des ventes de produits pour animaux. Maxi Zoo, historiquement présente uniquement dans le retail physique, a fait le choix stratégique de digitaliser également ses ventes, en ouvrant un site en ligne en septembre 2020. Cette tendance à l’omnicanalité est confirmée par l’ouverture de commerces physiques chez les pure players. Zoomalia, acteur du e-commerce à petits prix pour animaux de compagnie, a ainsi ouvert 10 boutiques en 2021. Ultra Premium Direct, présent depuis 2014 uniquement sur le web, vient, quant à lui, d’ouvrir son premier point de vente physique à Montauban.

« Être uniquement présent en ligne ne suffit plus, le retailer doit recroiser sa communauté, proposer des expériences à ses clients pour rentrer en lien avec eux, analyse Ludovic Noël. Ainsi, chez Ultra Premium Direct, vous allez trouver en magasin un conseil personnalisé sur le produit qui est adapté à votre animal, mais également pouvoir faire goûter à votre chien les suggestions du conseiller de vente au sein d’un bar à croquettes. Le commerce bouge et ce secteur-là démontre aussi que les commerçants doivent évoluer. »

Une offre alimentaire qui devient Premium

Chiens, chats, lapins, oiseaux… Avec plus de 76 millions d’animaux de compagnie, les Français plébiscitent leurs bienfaits (apaisement du stress, rupture de la solitude…) et s’intéressent de plus en plus à leur bien-être et leur santé. Ce statut particulier de l’animal de compagnie au sein des foyers favorise l’apparition de nouveaux acteurs sur ce marché. Mutuelles pour assurer la couverture santé, mais aussi développement d’une PetTech florissante : colliers géo-localisables, distributeurs de croquettes intelligents pour des repas équilibrés, appareils de massage pour chiens, les nouveaux produits et services se multiplient pour séduire les propriétaires d’animaux.

Enfin, tout comme l’alimentation humaine, la nourriture des animaux tend vers une offre plus qualitative avec des produits de plus en plus naturels, sans céréales, sans gluten… « Les tendances bio, local, frais arrivent pleinement pour nos animaux de compagnie avec, par exemple, une start-up comme Pepette qui vous propose de cuisiner et vous livrer à domicile un repas frais et adapté à votre animal, détaille Ludovic Noël. L’alimentation est un marché qui va exploser, c’est une tendance en partie générationnelle, les jeunes aussi achètent des animaux et ces start-ups cartonnent car elles parlent à cette génération. »

L’offre devient Premium, reflet du changement des modes de consommation des Français et pourrait bien bénéficier de la forte croissance attendue à l’avenir dans le secteur. « Les Français ont aujourd’hui un budget moyen de 1500 euros par an pour un chien et 1000 euros pour un chat, conclut le directeur général d’Altavia AURA. La croissance du marché d’ici 2026 est prévue à 23 % par an avec comme drives les accessoires et l’alimentation. »

Transférer cet article à un(e) ami(e)