Expérience client

Quand la blockchain Solana a pignon sur rue

Par Clotilde Chenevoy | Le | Marketing in store

Découvrez Solana Spaces, la première boutique de Solana ouverte à New York, dans le centre commercial de Hudson Yards. Son rôle ? Faire découvrir tous les usages de la blockchain-cryptomonnaie avec un parcours très ludique. Reportage.

Solana a inauguré il y a 6 mois à New York sa première boutique. - © Républik Retail / CC
Solana a inauguré il y a 6 mois à New York sa première boutique. - © Républik Retail / CC

Dans le très chic centre commercial de Hudson Yards, à New York, au-dessus de la boutique Louis Vuitton et non loin de Neiman Marcus, la blockchain/cryptomonnaie Solana a inauguré sa première boutique il y a 6 mois. Un investissement étonnant mais qui a un but bien précis : faire découvrir sa technologie, notamment sa cryptomonnaie et ses différents usages. 

Les murs vitrés permettent de voir l’intégralité de la boutique de l’extérieur, avec le nom de Solana qui trône au-dessus de la caisse. Sur la partie gauche, on aperçoit différents cadres aux murs avec des dessins type Ape Bored Yatch. A l’opposé, un mur écran géant affiche d’autres graphismes qui rappellent aussi le monde du Web3 et donnent le ton de ce qu’est la boutique. Mais pour les inciter à rentrer, Solana leur promet surtout 10 dollars après avoir découvert la boutique.

Des produits à la marque Solana sont vendus dans la boutique. - © Républik Retail
Des produits à la marque Solana sont vendus dans la boutique. - © Républik Retail

10 arrêts pour 10 usages différents de Solana

Une affiche indique le concept de la boutique et attire le chaland avec une récompense de 10 dollars s’il se laisse tenter. - © Républik Retail
Une affiche indique le concept de la boutique et attire le chaland avec une récompense de 10 dollars s’il se laisse tenter. - © Républik Retail

Un employé, ou plutôt un ambassadeur, accueille chaque visiteur qui rentre dans le magasin d’une centaine de mètres carrés. Il jauge ainsi le degré de connaissance de la blockchain tout en expliquant le concept.

L’espace s’organise autour de 10 zones et chaque arrêt permet de découvrir 10 usages de Solana de façon très ludique. Mais avant de s’embarquer pour cette découverte, le visiteur doit avoir sur son smartphone le wallet Phantom. Un QRCode est à flasher pour faciliter le téléchargement. Pendant cette opération l’ambassadeur de Solana indique l’importance du mot de passe - une série de mots attribuée automatiquement - qu’il ne faut pas perdre. « Si vous le perdez, vous ne pourrez plus accéder à votre wallet, il faudra en recréer un autre », insiste-t-il. Solana a prévu une petite cabine pour que les visiteurs puissent réaliser cette opération en toute intimité et des petites feuilles cartonnées sont à disposition pour écrire son mot de passe.

Cabine pour créer son wallet en toute intimité. - © Républik Retail
Cabine pour créer son wallet en toute intimité. - © Républik Retail

Une fois cette étape franchie, depuis le wallet Phantom, il est possible de naviguer entre les différentes zones. Chacune a une tablette sur laquelle le sujet abordé est précisé et elle affichera un QR Code qu’il faudra scanner avec le wallet Phantom. Cette manipulation déclenche alors l’animation, que cela soit pour découvrir Solana Pay, Solana Mobile, ou comment faire une transaction ou encore recevoir son salaire en cryptomonnaie… Vidéo, court texte, images avec parfois un quiz QCM, les formats pour pousser le contenu sont variés. Chaque arrêt dure environ 3 minutes et une récompense est attribuée à la fin de chaque scénario.

A chaque étape, le visiteur gagne un badge prouvant qu’il a suivi le tutoriel. - © Républik Retail
A chaque étape, le visiteur gagne un badge prouvant qu’il a suivi le tutoriel. - © Républik Retail

10 dollars en cryptomonnaie offert en récompense

Après avoir réalisé au moins 4 étapes, le visiteur est invité à montrer auprès d’un ambassadeur ses badges pour récupérer les 10 dollars promis en vitrine, reçus en cryptomonnaie Solana. Cette étape démontre la rapidité des opérations crypto. Le visiteur a ensuite la possibilité d’utiliser cet argent tout de suite en achetant des goodies aux couleurs de Solana (paire de chaussettes, porte-clé ou encore stickers) ou de conserver sa cryptomonnaie. Bien évidemment, il est aussi possible de recevoir un NFT pour prouver qu’on a visité la boutique…

New York a été la première adresse pour Solana qui a depuis ouvert depuis deux mois une boutique similaire à Miami. On peut s’interroger sur la pérennité et surtout la rentabilité du concept mais le pari de rendre accessible le sujet de la blockchain a été rempli.

Transférer cet article à un(e) ami(e)